Élever des poules pondeuses dans son jardin : tout ce qu’il faut savoir !

4.5/5 - (2 votes)

Vous souhaitez vous lancer dans l’élevage de poules pondeuses ? Mais le seul bémol : vous êtes en ville ? L’élevage de poules pondeuses en ville est à la portée de tout le monde. On voit de plus en plus ces omnivores peupler les jardins ou encore les cours d’immeuble. Cela vient peut être du fait que leur présence apporte un air campagnard au logement. Mais pour que l’activité puisse aboutir aux résultats escomptés, il faut d’abord connaitre tous les éléments liés à l’élevage de ces volailles : la meilleure race, les réglementations, les critères pour construire un poulailler efficace, etc.

Les atouts des poules au jardin

Les atouts des poules au jardin

Parmi les espèces de volailles domestiques, les poules pondeuses sont très intéressantes à cause des nombreux avantages qui s’offrent à leur propriétaire. Nul besoin de posséder des connaissances approfondies en élevage de volailles pour les adopter. Les poules pondeuses produisent  naturellement des œufs frais et gratuits. Le nombre d’œufs pondus dépend de la race. En général, on obtient 150 à 300 œufs.

Durant le weekend et les vacances, vos enfants pourront apprendre à s’en occuper dans la joie et la bonne humeur. Ils les nourriront et s’amuseront en ramassant les œufs. C’est une excellente activité pour passer le temps.

L’élevage de poules pondeuses est une pratique écologique. Comme elles sont omnivores, leur nourriture comprend entre autres des herbes, des légumes, des salades, etc. Elles se nourrissent également des déchets du potager. Avec leurs fientes très riches, votre potager bénéficieront des engrais naturels.

Les poules domestiques contribuent à l’entretien de votre jardin. Elles vous débarrassent des limaces et de nombreux insectes nuisibles. Elles participent également au désherbage de votre jardin. Vous pouvez dire adieu à la mousse dans la pelouse ainsi qu’au scarificateur. Lorsqu’elles profitent des ombres sous vos arbres fruitiers, elles picorent dans le sol permettant à ce dernier d’éliminer tous les nuisibles.

Les meilleures races de poules pondeuses à privilégier

Vous n’avez pas besoin d’un coq si votre objectif est seulement d’avoir des œufs. En effet, les poules pondent d’œufs sans avoir besoin d’un coq. D’ailleurs, un coq requiert au moins huit femelles pour ses besoins sexuels. Or, pour un élevage dans le jardin, deux poules suffisent. Dans le cas où vous souhaitez avoir des poussins, vous devez ajouter un coq dans le lot.

Si vous souhaitez investir dans des poules pondeuses pour avoir des œufs bien frais, autant choisir les meilleures races. Les races anciennes ou traditionnelles sont à privilégier.

La poule rousse

La poule rousse

La poule rousse est d’origine anglo-saxonne. Issue du croisement entre différentes poules qui pondent beaucoup, la race de poule rousse constitue la reine de la basse-cour. Elle détient la place de la meilleure race assurant l’autoproduction.

C’est la meilleure race en détenant le record de 280 à 300 œufs roux pondus possédant un poids moyen de 63 g. Les œufs roux sont appelés œufs fermiers. Les œufs peuvent également être blancs. Ce chiffre est atteint durant la première année. Au cours de la deuxième année, le rendement est d’environ 250 œufs.

La poule rousse pèse au maximum 2,5 kg. Réputée pour être extrêmement gentille, cette race s’adapte parfaitement à la vie en ville. De plus, elle est rustique et très docile. La poule rousse séduit de nombreux ménages  si bien qu’elle figure parmi les bonnes poules pondeuses. Pour s’en procurer, il suffit de vous rendre chez des éleveurs.

La Gâtinaise

La gâtinaise

Les poules de la race Gâtinaise ont une teinte blanche de la tête à la queue. Même leurs œufs sont blancs. Cette race affiche une silhouette élancée grâce à son plumage blanc immaculé. Impossible de ne pas la reconnaître. Si vous recherchez une star pour votre poulailler.

La Gâtinaise dispose d’une excellente chaire. Facile à élever, la poule s’intégrera facilement dans votre poulailler avec les autres gallinacées. La poule Gâtinaise est à la fois une bonne pondeuse et une bonne couveuse. En effet, elle peut pondre jusqu’à 200 œufs par an. Ses œufs sont de gros calibre. Comme elle affiche une croissance rapide, vous pouvez la mettre dans les grands poulaillers avec les grands espaces.

La poule Leghorn

La poule Leghorn

Cette race provient d’une Leghorn ancienne d’origine  italienne. Elle convient parfaitement à un élevage en milieu urbain. Tout comme la Gâtinaise, la poule Leghorn possède un plumage d’un blanc immaculé. Grâce à ses multiples qualités, cette race de poule est reconnue à travers le monde. Elle sert même à la création des standards de poules pondeuses utilisées dans le domaine de l’industrie agroalimentaire.

Avec son poids de 2,2kg, la poule Leghorn peut pondre jusqu’à 200 œufs teintés en blanc. Chaque œuf pèse environ 55 à 60 g. Néanmoins, vous ne pouvez obtenir ce rendement que durant la première année ou au plus tard, au cours de la deuxième année. Une fois la deuxième année passée, les œufs pondus diminuent.

Par la suite, une poule pond de moins en moins d’œufs, quelle que soit la race que l’on a choisie. Ces races sont en tout cas d’excellentes pondeuses parfaitement adaptées à un poulailler urbain.

La poule Marans

La poule Marans

La poule Marans est une race française qui vient de la ville de Charente Maritime. Elle se distingue grâce à ses tarses blanc rosé et à son plumage noir. Pour les coqs de la race Marans, leur camail est teinté en roux cuivré. Le camail est représenté par les plus longues plumes du poitrail et du cou d’un coq qui ne sont pas présents chez les poules.

Cette race est rustique et se classe parmi les meilleures poules pondeuses. Elle compte environ 150 à 200 œufs pondus par an. Les œufs pèsent chacun entre 70 et 75g. La coquille des œufs brille et se teinte en brune à reflets violets. Cette particularité de la poule Marans lui vaut l’appellation de Poule aux œufs d’or.

La poule Rhode Island

La poule Rhode Island

La poule Rhode Island est une race américaine qui porte le nom de l’Etat américain dans laquelle elle provient. Cette poule provient de l’association de plusieurs races de qualité. Elle se distingue par sa grande taille. En effet, un individu adulte peut peser jusqu’à 3 kg.

En étant une excellente pondeuse, la poule Rhode Island orne un plumage acajou qui dégage des reflets brillants. Cela dit, on peut également rencontrer des poules Rhodes Island avec un plumage blanc. Cette race de poule produit environ 250 à 290 œufs par an dont chacun pèse en moyenne 60g. La coquille des œufs est brune.

Les réglementations en vigueur concernant l’élevage de poules pondeuses

L’élevage de poules pondeuses est autorisé dans un jardin sous certaines conditions. Le nombre de poules ne doit pas dépasser 50 et leur abri doit mesurer au maximum 20 m2. Au-delà de cette limite,  la basse-cour sera classée comme étant une exploitation agricole. Dans ce cas-là, vous risquez des frais et différentes pénalités.

L’élevage de poules pondeuses dans un milieu urbain constitue un acte responsable. Il est important que vous veilliez quotidiennement à leur bien-être. Nourrissez-les, prévoyez le bon poulailler, etc. En cas de maladie comme la grippe aviaire, vous devez leur apporter les soins adéquats.

Vous devez également considérer les règles de mitoyenneté. Respectez la quiétude de vos voisins. Ces derniers ne doivent pas être incommodés par des nuisances sonores ou des nuisances olfactives. Si vous avez des doutes sur l’aspect réglementaire de votre poulailler, n’hésitez pas à demander des informations auprès de la mairie de votre ville.

Nos conseils pour bien installer vos poules pondeuses

Poulailler dans le jardin

Tout comme vous prenez soin de votre chien, pensez également au bien être de vos volailles. La qualité de votre poulailler participe grandement au bien-être de vos poules et ce, quelle que soit leur race. Pour ce faire, deux options s’offrent à vous. Soit vous trouverez différents modèles auprès des jardineries ou des animaleries, soit vous le fabriquez vous-même. Pour la deuxième option, vous devez disposer des compétences en bricolage.

Le poulailler est l’endroit où les poules se détendent. Ce dispositif protège également les poules de toutes les intempéries : vent, humidité, le froid…Les poules doivent vivre dans les meilleures conditions possibles afin qu’elles puissent pondre en toute sérénité.

Prévoyez un pondoir, un perchoir, un abreuvoir, une mangeoire ainsi que des nids pour votre poulailler. Évitez d’installer le poulailler trop près de votre maison pour ne pas risquer de subir les odeurs et le bruit engendrés par les poules. Privilégiez un emplacement près d’un point d’eau, d’un sol caillouteux, d’une terre battue, etc.

 

 

 

Les animaux - Les animaux de rente

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code