Laver son chien : comment bien s’y prendre ?

4.5/5 - (2 votes)

En règle générale, les animaux font leur toilette eux-mêmes. Toutefois, il arrive que notre chien se salisse tellement qu’il a besoin d’un bon bain. Le laver est d’ailleurs recommandé pour qu’il ait une bonne hygiène, mais attention de ne pas le faire trop fréquemment. Pensez aussi à respecter les bons gestes. Voici comment faire.

Quand faut-il laver son chien ?

Quand faut-il laver son chien ?

Contrairement à nous, les humains, les chiens n’ont pas besoin de bain quotidien. Il est même déconseillé de leur faire prendre un bain par semaine. Au grand maximum, il leur faut un bain par mois. Pour certaines races, la fréquence idéale est de quatre bains par an ou une fois tous les deux mois. En gros, tout dépend de la race de votre boule de poils. Par exemple,

  • Si vous avez un chien au pelage épais et double, c’est surtout le brossage qu’il faut privilégier et non le bain. Ces races-là n’ont besoin d’un bain que de temps en temps, lorsqu’ils sont vraiment très sales et dégagent une forte odeur. Normalement, le brossage devrait suffire pour retirer les petites saletés. Cela permet aussi de retirer les poils morts et de bien répartir les huiles naturelles de son pelage sur tout son corps. Tant que vous voyez que son pelage est en bonne santé et que votre compagnon ne pue pas, le bain n’est pas nécessaire.
  • Si vous avez un chien au pelage huileux, un bain par semaine ou toutes les deux semaines sera nécessaire. Il faut savoir que tous les chiens ont des huiles naturelles qui les protègent au niveau de leur pelage. Chez certains, l’huile est beaucoup plus présente ce qui leur donne un pelage gras et collant. Il suffit d’un coup d’œil au pelage de votre boule de poils à pelage huileux pour savoir quand il doit prendre son bain.
  • Si vous avez un chien au pelage court et lisse, les bains ne sont que rarement nécessaires. Pour cause, ces races sont très exigeantes avec leur hygiène personnelle et travaillent d’ailleurs beaucoup à rester propre au quotidien. Pour elles, pas question de trop se salir et elles se nettoient automatiquement toutes seules lorsqu’elles en ressentent le besoin. Attention, cela ne signifie pas qu’il ne faut pas les laver du tout, mais la fréquence des quatre bains par an peut suffire.
  • Si vous avez un chien au pelage hydrofuge, les bains doivent également être espacés le plus possible. Les laver trop souvent peut nuire aux huiles naturelles qui les protègent.

Dans le cas où vous avez des doutes, mieux vaut demander conseil au vétérinaire. Globalement, le chien n’a besoin de bain que lorsque c’est nécessaire à savoir lorsqu’il est vraiment très sale, lorsqu’il commence à dégager une forte odeur et lorsqu’il s’est blessé et que la plaie a besoin d’être désinfectée pour éviter les infections.

Son mode de vie est parfois aussi un facteur déterminant. En effet, si votre compagnon à quatre pattes a tendance à jouer dans les flaques d’eau ou à se rouler dans la boue, il aura besoin de bains plus réguliers. Tâchez néanmoins de l’éloigner de ces éléments salissants autant que possible, car trop de bains ne sont pas vraiment conseillés.

Ceci peut aussi vous intéresser – Comment et pourquoi éduquer son chien ?

Pourquoi faut-il espacer les bains de son chien ?

Comme on l’a souligné plus haut, le pelage des chiens est recouvert par une couche de graisse protectrice. Si vous leur donnez trop de bain, vous allez finir par les dépouiller de ces huiles et les poils seront plus secs et sujets aux nœuds et frisottis. Il est même possible que le chien ait plus de pellicule ce qui le pousse à se gratter plus souvent. Les irritations de la peau seront ainsi plus fréquentes et bien évidemment, c’est tout sauf confortable pour notre animal de compagnie. Il est alors conseillé d’espacer les bains pour que la couche de graisse ait le temps de se reformer.

Par ailleurs, pensez toujours à utiliser le bon shampooing, car certains produits ont tendance à assécher la peau. Cela génère ensuite des irritations.

Comment choisir le shampooing pour son chien ?

Au moment du bain, vous devez utiliser un shampooing adapté à votre animal de compagnie. On en trouve facilement dans le commerce. Evitez à tout prix d’utiliser votre propre shampooing sur lui, car le pH peut être beaucoup trop irritant pour lui. Dans les pires des cas, utilisez le shampooing à pH neutre de votre enfant, mais seulement lorsque vous êtes à court de shampooing pour chien. Cela ne doit pas être une habitude.

Le bon produit c’est celui qui ne dessèche, ni ne graisse le pelage de votre boule de poils. Privilégiez les produits riches en huiles naturelles pour optimiser sa couche de graisse protectrice. Si vous trouvez que le produit acheté sublime les poils du chien et n’engendre pas de démangeaisons ou d’irritations, lui donner un bain tous les mois ou tous les deux mois est possible.

Enfin, puisqu’on a désormais différentes formules en matière de shampooing pour chiens, pensez à choisir celui plus adapté à son pelage. Sur le marché, on trouve notamment :

  • des shampooings pour poils blancs idéals pour les chiens à la robe blanche : ces produits accentuent la brillance du pelage et le rend plus soyeux
  • des shampooings pour les pelages de couleur : ces produits redonnent de l’éclat à une robe devenue plus terne tout en adoucissant les poils
  • des shampooings pour poils longs : ces produits renforcent le poil et les rendent plus brillants

On trouve également des shampooings spécifiques, conçus pour traiter quelques désagréments au niveau du pelage.

Poils trop gras ou trop secs : quel shampooing choisir ?

Chez les chiens, le shampooing peut aussi être un produit traitant. C’est notamment le cas lorsque leur pelage est devenu, anormalement, trop gras ou trop sec. Dans ces cas-là, il faut choisir le bon produit.

Pour les pelages trop gras

Il faut utiliser des shampooings dits « anti-séborrhéiques ». Ces produits ont été spécialement conçus pour les chiens ayant un pelage trop gras. Cela est généralement dû à un excès de sébum. Le shampooing permet de traiter cela sans irriter la peau.

Dans la majorité des cas, ces produits contiennent de l’argile, des végétaux et minéraux astringents, des acides aminés soufrés, des vitamines B, de l’huile essentielle de cèdre … en gros, des produits qui ont la capacité d’absorber l’excès de sébum.

Un dernier conseil : utilisez toujours des produits doux sur votre animal à pelage gras. Les shampooings trop agressifs vont retirer l’excès de sébum, mais de manière trop brutale et trop rapide. Résultat : l’épiderme de la boule de poils va vouloir se protéger de ce phénomène installé trop brutalement en fabriquant encore plus de sébum.

Pour les pelages trop secs

Dans ce cas-ci, on va utiliser un shampooing dit « anti-squameux ». En général, les poils secs sont associés à beaucoup de pellicules. Ces dernières sont liées, soit à la mue, soit à la séborrhée, elles-mêmes liées à une vitesse de renouvellement trop rapide d’une couche de l’épiderme.

Pour traiter ce phénomène le produit contient des substances qui vont éliminer les squames et ralentir le renouvellement trop excessif des cellules. Il s’agit, le plus souvent, de l’acide salicylique et de l’huile de cade. Le shampooing peut également contenir du lait d’avoine, de l’aloe vera et de l’extrait de camomille, des substances aux vertus apaisantes.

Lire aussi – Comment prendre soin du pelage de son chien ?

Comment laver son chien ?

Comment laver son chien ?

Maintenant que vous avez le bon produit, il est temps de passer au bain proprement dit. Voici comment opérer :

  • commencez par un bon brossage pour dénouer les poils et retirer les poils morts
  • protégez les oreilles de l’animal avec des boules, assez grosses, de coton : il est impératif d’éviter que l’eau ne s’y infiltre, car cela peut causer des infections. Si votre chien n’aime pas les bouchons d’oreilles, maintenez les oreilles rabattues pendant le bain pour que l’eau n’y entre pas
  • lavez toujours votre chien à l’eau tiède, voire fraîche pour les grands chiens
  • tâchez d’apaiser l’animal durant le bain en lui parlant calmement et en le rassurant
  • mouillez son corps une première fois en partant du cou vers le reste du corps
  • appliquez le shampooing puis faites-le mousser. Evitez de lui en mettre dans les yeux et bien sûr dans les oreilles
  • rincez abondamment, car tout résidu de savon peut causer des irritations
  • séchez-le avec une serviette propre puis laissez-le terminer le séchage à l’air libre. Le sèche-cheveux est à éviter, car la température peut être trop chaude pour sa peau. Par contre, le sèche-cheveux pour chien est adapté, mais encore faut-il que votre animal se laisse faire
  • récompensez-le après le bain pour le rassurer

Enfin, grands ou petits, les chiens ne doivent être lavés que durant les beaux jours d’été.

Derniers conseils :

Habituez votre chien au bain dès son jeune âge pour qu’il ne craigne pas l’eau ou le moment du bain. Vous aurez ainsi moins de mal à le maintenir en place et il n’ira plus se cacher sous la table en apercevant une serviette ou à se montrer agressif.

Les animaux - Les animaux de rente

Une réflexion au sujet de « Laver son chien : comment bien s’y prendre ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code