Comment et pourquoi éduquer son chien ?

Il est toujours plus agréable d’avoir un toutou obéissant, affectueux et sociable. Si ce n’est pas encore le cas avec votre chien, sachez qu’il est tout à fait possible d’avoir ce type de compagnon. Pour ce faire, il faudra s’occuper correctement de son éducation. Vous pouvez vous dire que vous éduquez déjà votre toutou, mais rien ne change. Il se peut que vous n’ayez pas la bonne méthode. Dans ce dossier, nous allons faire un point sur l’éducation canine.

Pourquoi éduquer son chien ?

L’éducation d’un chien ne se fait pas en un ou deux jours. En voyant leur compagnon assez obéissant, certains maîtres ne trouvent pas trop l’intérêt de s’occuper de leur éducation. Aussi longtemps que peut durer cette éducation, ceci n’apportera que des bénéfices tant bien pour le maître que pour l’animal.

Un chien éduqué se sentira plus utile

Même si l’animal ne le témoigne pas assez, il a toujours ce besoin d’appartenance : il apprécie l’intégration au niveau d’une communauté. Pour que le chien puisse trouver sa place lorsqu’il arrive dans un nouveau foyer, il a besoin d’avoir une fonction. Pour y arriver, il est impératif que son maître l’éduque. Comprenez bien que même si vous accueilliez un chien dressé, il faudra s’occuper de son éducation, car cette dernière va bien au-delà du dressage. Pour ce faire, vous pouvez lui donner quelques ordres, même si ce n’est pas forcément très utile à vos yeux. Le chien se sentira bien sûr plus utile, mais aussi plus aimé lorsque vous allez le remercier d’avoir accompli la tâche.

Dossier – Choisir un bichon maltais comme animal de compagnie

education du chien

Un chien éduqué trouvera plus facilement sa place

Toujours dans cette optique de lui accorder sa juste place dans la nouvelle famille, il faudra éduquer le chien. Certes, vous lui disiez déjà qu’il fait partie de la famille en lui faisant des câlins, en les donnant des friandises, mais il peut ne pas le ressentir. En tant que maître, pour cette éducation, vous ne devez pas vous limiter à donner des ordres. Il est aussi dans votre devoir de le protéger et de le rassurer. Il doit comprendre que vous êtes à la fois celui qui a le dernier et celui qui est là pour le défendre.

Lire aussi – Le Chihuahua : histoire du Chihuahua, ses origines et son caractère

Un chien éduqué sera plus en sécurité

A travers cette éducation, vous pourrez communiquer avec le chien. Vous pourrez ainsi lui expliquer comment il doit se comporter à la maison ou en société. Vous avez compris que sa sécurité va aller de pair avec cette éducation. On vous laisse tout simplement imaginer la situation : vous êtes au parc avec votre chien, quand soudain, il s’aperçoit qu’il y a un chat non loin de vous. S’il n’est pas correctement éduqué, il va courir et vous traîner derrière lui. Le chat va aussi s’enfuir et s’il traverse la route, vous serez entraîné dans cette course. Dans ce cas, ce n’est pas uniquement sa sécurité qui est en péril, mais le vôtre également.

L’éducation via des méthodes coercitives : à éviter

Certes, il faut que le chien comprenne que vous êtes le maître, mais ce n’est pas une raison de choisir une méthode coercitive pour l’éduquer. Certains maîtres pourront vous dire que celle-ci marche très bien et l’éducation se fait plus rapidement. Il faut comprendre que pour ce mode d’apprentissage, on instaure un rapport de force, ce qui fait que l’animal a peur et il vous obéit au doigt et à l’œil. Dans ces conditions, votre compagnon poilu ne se sentira pas très bien.

Pour l’éducation de votre chien, oubliez les méthodes coercitives et aussi les outils qui y correspondent comme les colliers étrangleurs ou électriques. Ce sont des éléments de punition et on ne doit y avoir recours que lorsque l’animal doit être réprimandé. Il ne faut pas non plus les utiliser abusivement, car le toutou risque d’être traumatisé. Pour éduquer votre compagnon, choisissez la méthode dite positive.

Découvrir également – Quelle race de chien choisir ?

Pour une éducation réussie : les points à respecter

On comprend que vous voulez instaurer une bonne éducation à votre chien. Dans cet apprentissage, il n’y a pas que lui qui doit faire des efforts. Vous aussi, de votre côté, vous devez respecter quelques règles.

education canine

Etre cohérent

Pour la réussite de cet apprentissage, vous devez faire preuve de cohérence. Si vous êtes nombreux à la maison, vous devez voir en famille ce que vous voulez apprendre à votre chien. Chaque membre de la famille devra par la suite se plier à ces règles pour que le chien ne se perde pas. En effet, il peut arriver qu’une personne puisse tolérer un acte et qu’un autre ne l’accepte pas, ce qui va créer le flou chez le chien.

La cohérence se prolonge également dans la gestuelle, les postures et votre voix. Dans l’éducation canine, maintenir une position droite invite le chien à arrêter ce qu’il fait et à être calme tandis que la posture courbée est une invitation au jeu ou au câlin. Lorsque vous grondez votre toutou, adoptez une voix plus grave. Réservez l’intonation aiguë aux félicitations.

Toujours garder la bonne relation hiérarchique même pour les repas

Vous considérez votre animal de compagnie comme un membre de la famille, mais pour les repas, il serait plus judicieux de le faire manger après vous au calme dans une pièce isolée. Retirez par la suite sa gamelle après une demi-heure. Vous allez ainsi pouvoir garder la bonne relation hiérarchique dans tous les domaines. Que ce soit pour manger ou pour une autre activité, il comprendra toujours votre autorité sans que vous ayez à hausser la voix.

Dossier – Quelle nourriture convient à mon chien ?

Eduquer tout en considérant ses besoins

Pour que votre toutou vous respecte, vous devez aussi respecter ses besoins. Il ne s’agit pas ici de le gâter, mais plutôt de se limiter à ses réels besoins. Le chien a par exemple besoin de manger à sa faim, de boire et de dormir à volonté : ce sont ses besoins primaires. Pour les besoins physiques, on peut citer entre autres le fait de jouer, de courir et de se défouler en toute liberté. Côté social, il a besoin de sortir se promener en dehors de votre propriété et de rencontrer ses congénères. Aussi indépendant qu’il peut se montrer, il a besoin d’attention, de tendresse et du sentiment de sécurité. Lorsque ses besoins sont comblés, il y a moins de chances qu’il vous désobéisse et il va d’ailleurs se montrer encore plus coopératif.

Les animaux - Les animaux de rente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code