Adopter un Mâtin Napolitain

(Mis à jour le: 10 juillet 2019)
Adopter un Mâtin Napolitain
4.3 (86.67%) 3 vote[s]

Le Mâtin Napolitain ou Mâtin de Naples n’est pas un chien que l’on croise beaucoup dans les parcs et les rues en France. Ce chien a une allure à la fois impressionnante et noble. C’est le compagnon parfait, mais il faudra respecter ses besoins et lui imposer une éducation ferme. Son instinct de garde prendra toujours le dessus et dans toutes les circonstances, il protègera toujours son entourage. Dans ce dossier, nous allons voir les caractéristiques de ce molosse.

Un bref historique sur cette race

Mâtin Napolitain

Comme son nom l’indique, le Mâtin de Naples vient du Sud de la péninsule italienne. Comme la plupart des molossoïdes, il est un des descendants des grands molosses utilisés par les légions romaines. C’est grâce aux conquêtes militaires de l’empire romain que ces chiens ont pu se répandre en Europe. Les Mâtins Napolitains étaient utilisés comme garde de troupeaux de bovins, de fermes et de maisons. A partir du 19e siècle, cette race a presque disparu, mais dans le début des années 1930, l’écrivain cynophile italien Piero Scanziani l’a sauvé. C’est en mars 1956 que cette lignée a été reconnue à titre définitif par la FCI.

Les traits particuliers de ce chien

Entre tous les chiens, vous allez reconnaître le Mâtin napolitain par sa taille imposante. C’est un molossoïde qui a une peau épaisse et ridée. Son pelage est dense, dur et rude au toucher. Il est constitué de poils ras, fins et courts.

Sa robe a une teinte plombée avec des bringeures. Toutefois, on peut rencontrer certains toutous de cette race avec une couleur noire, brune ou fauve avec de petites taches blanches au poitrail et sur le bout des pattes.

Ce canin a une tête massive et courte avec beaucoup de plis et de rides. Son crâne prend une forme ronde et légèrement aplati entre les oreilles. Son museau est droit, sa truffe est massive et ses lèvres sont pendantes et abondantes. Il a les yeux bien écartés qui sont légèrement enfoncés. Ses oreilles triangulaires sont assez petites et elles sont placées très au-dessus de l’arcade zygomatique.

Le corps de ce molosse est plus long que haut. Son cou est massif et est démuni de fanons. Sa croupe est large et bien musclée et on retrouve aussi cette musculature sur sa poitrine. Sa queue est épaisse et forte à la base, mais elle devient plus fine vers l’extrémité. Elle est portée pendante et en sabre. Lorsque le Mâtin de Naples est en action, celle-ci est relevée à l’horizontale ou elle se positionne légèrement plus haut que son dos.

Le mâle de cette race peut peser jusqu’à 70 kg et la femelle jusqu’à 60 kg. Pour ce qui est de sa taille, elle peut aller de 60 à 73 cm.

Les caractères particuliers du Mâtin Napolitain

chien Mâtin Napolitain

Il ne faut pas se fier à son apparence, car le Mâtin de Naples est un chien très affectueux. Il est même parfois trop collant. Avec l’âge, il devient moins dynamique, mais il sera tout de même présent pour de courtes séances de jeux. Il est plutôt calme et il peut passer plusieurs heures dans son panier à dormir.

Cependant, il garde toujours un œil en alerte et il réagit rapidement lorsqu’un danger approche son environnement. Ce n’est pas un animal qui attaque pour rien : il a une capacité d’analyse impressionnante. Si ce canin court après de petites proies dans le jardin, ceci ne fait pas de lui un grand prédateur. Le Mâtin Napolitain est très méfiant envers les étrangers. Si ces derniers le provoquent, il peut aller jusqu’à les mordre.

Un chien qui a besoin d’un cadre strict

 

Le Mâtin Napolitain peut parfois se montrer têtu. Ce n’est pas le compagnon idéal pour ceux qui n’ont jamais eu de chien, car il peut prendre le dessus sur ses maîtres. Ce molosse a besoin d’être bien cadré dès son plus jeune âge. Au dressage, il faut travailler de manière positive, régulière et cohérente. Même s’il s’oppose, ce n’est pas une raison valable pour être brutal avec lui : ceci ne fera qu’aggraver la situation. Il est important que ce toutou maîtrise la marche en laisse sans tirer pour que vous n’ayez pas à courir derrière lui lors des promenades. Il faudra aussi l’apprendre la socialisation. En effet, son côté protecteur peut handicaper la vie de ses maîtres.

Découvrez aussi :

Un compagnon qui n’est pas pour ceux qui sont en appartement

Origine de Mâtin Napolitain

On peut vous dire que le Mâtin Napolitain n’aboie pas beaucoup. Cependant, il a une voix grave. Vu sa taille, c’est un animal qui a besoin d’espace et il est très maladroit. Dans un petit appartement, il sera un peu comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Ce molosse préfère vivre dans une maison avec un espace extérieur où il pourra se dégourdir les jambes quand il veut. Notez toutefois qu’il n’est pas exclusivement un chien d’extérieur. Si possible, mettez son panier dans un coin du logement, surtout lorsqu’il fait froid.

Le Mâtin Napolitain avec les autres chiens

Si vous avez déjà d’autres chiens à la maison, il n’est pas très recommandé de prendre un Mâtin Napolitain. Comme il a un tempérament très affirmé, il n’hésitera pas à le montrer si vous le mettez avec d’autres molosses qui sont du même sexe que lui. Vous risquez alors de gérer en permanence les conflits entre vos compagnons. Pour l’adoucir, il est préférable de le mettre en contact avec d’autres canins dès son plus jeune âge.

La relation entre le Mâtin de Naples et les enfants

Si le Mâtin de Naples a des petits soucis avec les autres chiens, ce ne sera pas la même histoire avec les enfants. Avec ces derniers, il affiche un caractère plus doux.

Cependant, pour leur sécurité, il est préférable de surveiller le molosse lorsqu’il s’amuse avec eux. L’arrivée d’un bébé dans la famille ne sera pas toujours très bien prise par ce toutou, mais avec le temps, il comprendra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *