Selles d’équitation : les différents cuirs utilisés

Pour galoper confortablement et en toute sécurité, les selles en cuir sont les meilleurs alliés des cavaliers. Si ces équipements ont autant la côte dans le monde de l’équitation, c’est qu’ils ont fait leurs preuves. En effet, les selles en cuir permettent par exemple d’améliorer l’équilibre du cavalier avant, pendant et après les sauts. Plus confortables, elles réduisent les douleurs de dos de votre cheval. Si en apparence, les selles d’équitation en cuir semblent toutes se ressembler, le cuir utilisé peut varier d’un modèle à un autre.

Les différents types de cuir utilisés pour les selles

Le cuir est une matière animale transformée. Grâce au tannage, la peau de l’animal source devient imputrescible. Il existe différents types de tannage, mais le tannage végétal reste le plus utilisé. Une selle en cuir personnalisée épousera avec perfection les mensurations de votre cheval. Cela dit, il faut d’abord connaître quel type de cuir vous convient. Pour ce faire, vous disposerez d’une gamme complète de cuir pour selle de cheval auprès d’une tannerie de cuirs selliers.

Le cuir de buffle

Le cuir de buffle est le plus résistant parmi tous les types de cuir utilisés en équitation. Cette résistance est notamment due à son épaisseur importante qui se sent au toucher. Ce cuir possède un grain plus grossier ainsi que des pores espacés. Cela dit, cette épaisseur le rend moins souple que les autres cuirs. Si on l’entretient régulièrement et correctement, le cuir de buffle est inusable.

Le cuir de vachette

C’est un cuir très résistant, mais irrégulier. La plupart du temps, le cuir de vachette est de « pleine fleur » ou de « fleur rectifiée ». Rappelons que la fleur représente la partie externe du cuir qui est la plus résistante.

Le cuir de veau ou de porc

La peau du veau possède plus de souplesse tout en étant moins abîmée par rapport à celle de la vachette. D’ailleurs, le cuir de veau est un cuir très haut de gamme. Les plus grands selliers utilisent ce type de cuir. La plupart du temps, il est fabriqué en France.

Le modèle de porc est un cuir assez épais. Ce modèle est relativement épais et poreux. Le cuir de porc fait partie des cuirs bon marché.

selle de cheval en cuir

Comment le cuir est tanné et traité ?

Pour produire le cuir, on réalise un tannage. Le tannage est le processus qui transforme une matière première putrescible (la peau d’un animal) en une matière finie et imputrescible (le cuir). En fonction du type de tannage, l’opération utilise des produits chimiques ou naturels :

  • le tannage végétal : il s’effectue grâce au tanin, une substance naturelle que l’on trouve dans plusieurs parties d’une plante : écorce, feuilles…,
  • le tannage minéral : il utilise les sels de chrome ou les sels d’aluminium.

Il y a aussi le tannage mixte qui utilise à la fois les tanins végétaux combinés à des sels de chrome par exemple.

Comment entretenir le cuir de votre selle ?

Vous pouvez tout d’abord nettoyer le cuir avec du savon glycériné. Commencez par nettoyer les parties les plus délicates à l’aide d’une éponge humide enduite de savon glycériné. Ensuite, refaites l’opération au niveau des quartiers et des parties les plus au contact du cheval. Enfin, laissez sécher.

Vous pouvez ensuite appliquer un baume hydratant. Une fois la selle séchée, appliquez un baume hydratant à l’aide d’un chiffon doux sur le cuir de votre selle. Le baume nourrit et hydrate le cuir.

Les animaux - Les animaux de rente

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code