Le Shiba Inu : un petit chien de caractère

4.5/5 - (2 votes)

Vous voulez adopter un chien, mais hésitez sur la race à choisir ? Pourquoi ne pas opter pour un Shiba Inu ? Sous son apparence de petit loup, c’est un compagnon fidèle, un peu espiègle, mais qui s’entend très bien avec les petits et les grands. Bien qu’il n’ait pas la corpulence pour être un chien de garde, son côté aboyeur vous avertira en cas d’éventuel danger. Apprenez d’ores et déjà à le connaître.

L’histoire du Shiba Inu

L’histoire du Shiba Inu

Originaire d’Asie, plus précisément de la zone montagneuse du centre du Japon, le Shiba Inu est un chien de chasse très énergique. Il se montre très agile pour chasser le gibier et les oiseaux et d’ailleurs, c’est principalement à cela qu’on l’élevait autrefois.

L’histoire raconte que le mot « Shiba » était le terme utilisé entre 1898-1912 pour se référer aux Setters Anglais et aux Pointers importés au Japon. Ce mot fait référence à leur petite taille.

En 1934, un standard de race a été établi pour sauvegarder la race, alors en voie d’extinction. En 1936, le gouvernement japonais a décrété le Shiba Inu « animal indigène du Japon » et « monument naturel ». Au fil des ans, il a quitté sa montagne et la chasse pour devenir un chien de compagnie. Si au Japon, la race est courante, en France, on ne compte encore que quelques spécimens.

Découvrez aussi :

La carte d’identité du Shiba Inu

Le Shiba Inu est un chien de petite taille, mais avec un corps bien proportionné et des muscles bien développés. Voici comment le reconnaître :

  • Une tête carrée avec un front large, un museau épais qui se réduit en largeur vers l’avant, une truffe noire, des oreilles triangulaires dressées, assez petites et inclinées vers l’avant et de petits yeux triangulaires, biens écartés. Les yeux sont généralement de couleur brun foncé.
  • Un corps recouvert de poils courts, durs et rêches. Son sous-poil est toutefois doux et épais. Il dispose d’un dos bien droit et d’un garrot élevé. Ses membres sont également bien développés et bien droits.
  • Une queue épaisse qui se porte dressée vers le haut pour s’enrouler ensuite sur elle-même vers l’intérieur.
  • Une couleur de robe principalement rousse, mais d’autres couleurs sont autorisées comme le noir et feu, le sésame noir ou rouge, le crème et le blanc ou encore le pinto. La couleur définit par « sésame » se réfère ici à la présence de poils très noirs mélangés aux autres poils au niveau du dos. On parle de sésame noir lorsqu’il y a autant de poils noirs que de blanc et de sésame rouge lorsque les poils noirs sont mélangés à un fond de poil rouge. La couleur « pinto » quant à elle, signifie que la robe est blanche à plus de 50 %, mais présente des taches asymétriques. Notez que la couleur blanche, crème et pinto sont tolérées chez le Shiba Inu, mais elles ne font pas partie des standards de la race.
  • Une taille allant de 35 à 38 cm chez les femelles pour 6 à 10 kg contre 38 à 41 cm chez les mâles pour 6 à 13 kg.

Comment se comporte le Shiba Inu au quotidien ?

Comment se comporte le Shiba Inu au quotidien ?

Le Shiba Inu est un chien qui a de l’énergie à revendre. C’est un animal intelligent, qui troquerait volontiers son rôle d’animal de compagnie pour celui de chasseur de lévriers, de renards, d’oiseaux … Il s’intègre toutefois très bien à une vie de famille et sait même se montrer affectueux. Dans le quotidien, il est :

  • Attachant et affectueux, sans être collant. Comme tous les êtres vivants, il aime les câlins, mais peut aussi s’en passer. Tout dépend de comment vous l’élever. Si vous l’habituez à vos câlins, il en redemandera. Si vous ne luis en faites que rarement, il n’en sera pas moins heureux.
  • Calme : globalement, c’est une boule d’énergie, mais là encore, cela va dépendre de son éducation. Il faudra seulement veiller à ce qu’il ait sa dose d’activités physiques quotidiennes et il restera tranquille.
  • Joueur : le Shiba Inu est un gros joueur. Il fera un excellent compagnon de jeu pour les enfants, voire pour les adultes. Il préfère les jeux qui font appel à son odorat et à son mental.
  • Intelligent : ayant hérité des gènes de ses ancêtres chasseurs, le Shiba Inu est rusé, malicieux et intelligent. Pensez à développer ce côté-là dès son enfance.
  • Indépendant : il ne requiert pas une présence 24h/24, mais il se sent quand même plus heureux lorsque ses maîtres sont là. C’est le compagnon qu’il vous faut si vous vous absentez toute la journée.
  • Chasseur : comme on le dit depuis le début, le Shiba Inu est un chasseur. Ne croyez pas qu’en le domestiquant, vous allez lui faire perdre l’envie de chasser un lièvre lorsqu’il en aperçoit un. Son instinct de chasseur reste toujours développé et en éveil. Il faudra alors être vigilant lorsque vous sortez en promenade ou si vous le laissez vagabonder à travers la ferme.
  • Méfiant envers les inconnus : il n’accorde pas sa confiance à n’importe qui. Il n’aime pas les inconnus et peut même se montrer farouche à leur égard. Gardez toutefois en tête que comme les autres chiens, il peut passer à l’attaquer lorsqu’il se sent acculé. En cas d’intrus, il se met à aboyer ce qui lui permet d’avertir ses maîtres.

Par moment, il peut émettre des hurlements et des cris en fonction des circonstances. Cela peut évoquer de la peur, de la douleur, de la joie, de l’excitation ou de la frustration.

Si vous avez déjà d’autres animaux à la maison, il est important d’adopter un Shiba Inu dès son jeune âge pour qu’il devienne sociable en grandissant. Evitez de lui faire faire des jeux ou des activités qui peuvent éveiller son instinct de prédateur comme les jeux de lancer.

Apprenez la communication chez les chiens

Comment éduquer son Shiba Inu ?

Comment éduquer son Shiba Inu ?

En tant que race primitive, le Shiba Inu est un chien têtu qui ne se laisse pas amadouer facilement. D’une vue générale, il est possible de commencer son éducation à tout âge, mais mieux vaut s’y prendre très tôt.

Montrez-vous ferme dès ses premiers mois, sans être violent. Habituez-le aux enfants et aux bébés lorsqu’il n’est lui-même qu’un chiot. Il est aussi important de l’habituer aux autres animaux, dont les autres chiens, pour qu’ils ne s’en prennent pas à eux plus tard. C’est aussi un moyen pour le sociabiliser vis-à-vis de ses congénères.

Durant son éducation, il est le genre d’élève à ne pas se plier à vos ordres facilement. Voilà pourquoi vous devez faire preuve d’autorité, sans brutalité, mais aussi de patience. Pensez à lui donner une récompense à chaque réussite pour qu’il garde de l’éducation un sentiment positif.

De quoi a-t-il besoin pour être heureux ?

Pour être heureux, le Shiba Inu a besoin de votre attention et de vos câlins, mais il supporte aussi très bien la solitude. Vous pouvez alors partir travailler tranquillement la journée sans qu’il souffre de votre absence. Veillez seulement à ce qu’il fasse ses activités quotidiennes pour qu’il ne saccage pas la maison.

Alimentation

Son alimentation doit être riche et lui apporter des protéines, des vitamines, des minéraux, des acides gras, de l’oméga 3 … La quantité de glucide doit être assez limitée, car il a un peu de mal à l’assimiler.

Il est possible de lui donner une alimentation-maison ou des croquettes premium. Dans ce second cas, il faut lui donner entre 130 à 210 g de croquettes par jour.

Entretiens et soins

Le Shiba Inu n’a besoin que de :

  • Un bain une ou deux fois par an
  • Un brossage une fois par semaine, mais tous les jours durant la période de mue qui a généralement lieu en automne et au printemps
  • Un brossage régulier des dents, de préférence quotidiennement
  • Une bonne hygiène des oreilles, des yeux et des coussinets

C’est un animal doté d’une santé de fer, mais il peut quand même souffrir de syndrome uvéo-cutané, de gangliosidose GM1 ou de glaucome primaire. Un Shiba Inu en bonne santé peut vivre jusqu’à 15 ans.

Activités physiques

Le Shiba Inu doit dépenser son surplus d’énergie tous les jours. Idéalement, il doit être élevé dans une maison avec un grand espace extérieur pour qu’il puisse se défouler. Néanmoins, si vous vivez en appartement, il s’en accommodera aussi, mais il aura besoin de promenades quotidiennes.

Il faut aussi lui donner des exercices mentaux pour développer son intelligence. Il peut très bien participer à des sports canins ou à des séances de pistage.

Les animaux - Les animaux de rente

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code