Chat : quelle race adopter ?

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 14 décembre 2018)

Après maintes supplications de vos enfants, vous avez fini par céder à leur demande : celle d’adopter un chat. Pour leur faire la bonne surprise, vous souhaitez chercher l’animal vous-mêmes, mais quelle race leur offrir et pourquoi ? Sachez qu’il existe de nombreuses races de chat et toutes n’ont pas la même personnalité et la même taille. Certaines sont mêmes plus fragiles que d’autres d’un point de vue santé, donc afin de faire le bon choix, voici ce qu’il faut retenir sur les races les plus appréciées.

Chat « de race » ou « de gouttière » ?

race de chat

Avant même de vous intéresser aux différentes races existantes, c’est le premier critère pour lequel vous devez trancher. Alors souhaitez-vous un chat « de race » ou un chat « de gouttière » ?

Quelle est la différence entre les deux ?

Pour qualifier l’animal de chat « de race », il faut qu’il réponde à un certain nombre de critères précis en termes d’anatomie. A titre d’exemple, le persan se démarque facilement par sa face écrasée et ses longs poils abondants tandis que le siamois se reconnaît facilement avec toutes les extrémités de son corps de couleur sombre. Les chats de race sont tous inscrits sur le Livre Officiel des Origines Félines (LOOF). Ils possèdent donc un pedigree officiel.

Toutes les races qui n’y figurent pas sont dits chat « de gouttière » ou chat « d’apparence ». Cela n’enlève en rien leur bonne compagnie et leur beauté. L’important c’est que vous vous en occupiez bien et qu’il vous rende bien votre amour.

Comment choisir entre les deux ?

Dans le cas où vous avez déjà une liste précise des caractères et du physique que doivent avoir votre futur chat, la meilleure option est de choisir un chat « de race ». En effet, comme ces derniers ont été étudiés sur de longues années, leurs réactions, leurs comportements et même leurs éventuels changements morphologiques sont devenus prévisibles qu’il est facile aux éleveurs de conseiller les nouveaux maîtres. Le seul bémol : leur coût assez élevé sans compter leur frais d’entretien.

Dans le cas où vous souhaitez juste offrir un chat à vos enfants et que vos critères principaux reposent sur l’affection qu’il peut donner et sa santé, vous pouvez opter pour une race quelconque même si elle n’est pas inscrite sur le LOOF. Sachez que la grande majorité des chats en France ne figure pas partie sur cette liste.

Quelle race choisir ?

Pour trouver la bonne race, demandez-vous d’abord à quoi devrait ressembler votre chat et comment devrait-il se comporter au quotidien ?

Pour ceux qui veulent un chat joueur et espiègle :

Quelle race choisir ?

Dans le cas où vous êtes vous-même de nature joueur, sociable et dynamique, votre chat devrait suivre la tendance. Voici les races qui vous conviennent :

  • Le Siamois :

Non seulement il est élégant et mystérieux avec ses yeux en amande, mais il est aussi très affectueux et très actif. Il est d’ailleurs surnommé le « chat-chien » à cause de son caractère hyperactif et bavard. Quoi qu’il en soit, il est aussi grand amateur de câlin et de jeux. C’est un chat intelligent qui, si on l’éduque assez tôt, est capable d’apprendre facilement des jeux.

Son petit défaut : il n’aime pas être laissé de côté et multiplie parfois les bêtises si on le néglige trop longtemps.

  • L’Abyssin :

C’est le félin typique en matière de morphologie. Il affiche la même corpulence que le siamois et tout comme ce dernier, il est très actif, joueur et intelligent. Il est également très agile donc vous suivra même dans vos activités un peu casse-cou.

Son petit défaut : l’Abyssin supporte très peu la solitude donc vous l’aurez constamment dans les pieds si vous n’y faites pas gaffe. Aussi, il n’est pas très sociable avec les autres chats et animaux donc il faudra le socialiser très jeune.

  • Le Chartreux :

De taille moyenne, le Chartreux est un chat agile et vif. En tant que chat de gouttière, il est assez indépendant, mais peut s’adapter facilement à la vie en appartement. Il fait partie des chats les plus intelligents ce qui se reflète d’ailleurs dans son regard malicieux couleur or. Il peut apprendre rapidement des jeux et s’entend parfaitement avec chaque membre de la famille.

Son petit défaut : il est peu communicatif et d’ailleurs, lorsqu’il demande quelque chose, il utilise d’autres gestes comme remuer la queue au lieu de miauler. Il est aussi moins câlin que les autres chats.

  • Le Bengal :

Majestueux avec sa robe tachetée, le Bengal est un chat très athlétique et joueur. Il est aussi très intelligent et curieux de nature. Malgré son agilité et son dynamisme, il aime les câlins et est fidèle à ses maîtres. Contrairement aux autres races, il est très observateur et attentif à l’humeur de ceux qui l’entourent. En cas de peine ou de douleur, il viendra de lui-même vous réconforter à sa manière.

Son petit défaut : il est infatigable donc soit il vous suivra partout soit il attirera sans cesse votre attention pour jouer.

Pour ceux qui veulent un chat, mais non collant :

chaton

Les chats sont surtout faits pour être câliner, mais il faut aussi veiller à ce qu’ils soient assez indépendants pour ne pas souffrir de votre absence chaque fois que vous sortez de la maison. On vous conseille alors l’une des races suivantes :

  • Le Sacré de Birmanie :

Il est également connu sous le nom de Birman. C’est un chat calme qui se démarque par sa grande taille, ses grands yeux un peu ronds et de couleur bleue très intense. Il est un grand amateur de câlin, mais sait aussi se passer de son maître quand il le faut. Malgré sa corpulence, il aime jouer et vous le fera comprendre en temps voulu.

Son petit défaut : bien qu’il soit indépendant, il ne supporte pas une longue absence de ses maîtres.

Sous ses poils mi-longs, on retrouve une musculature bien développée. Il ne faut donc pas penser que vu sa très grande taille et son caractère calme, c’est un animal paresseux. En matière de câlin, il en est un grand amateur sans pour autant rester collant vis-à-vis de ses maîtres. Il aime garder son indépendance.

Son petit défaut : c’est plutôt un chat du grand air d’où son manteau imperméable et épais. Si vous souhaitez l’élever en appartement, mieux vaut l’y habituer dès son jeune âge, car s’il a déjà vécu au grand air, il risque de multiplier les bêtises et de vouloir s’échapper.

  • Le Norvégien :

C’est également un chat de grande taille aux poils mi-longs. De nature calme et douce, il aime les câlins et les jeux. Il est parfaitement adapté à la vie en appartement.

Son petit défaut : il supporte mal la solitude, car cherche toujours à attirer l’attention de ses maîtres.

Pour ceux qui veulent un chat calme et patient :

Dans le cas où vous désirez avoir un chat des plus calmes et patients, voici quelques races que l’on peut vous conseiller :

  • Le Persan :

C’est un chat de taille moyenne avec des poils mi-longs abondants. Il est de nature calme et paisible malgré sa puissante musculature. Un peu réservé, il préfère de loin le confort d’un appartement que les grands jardins.

Son petit défaut : il est peu bavard et casanier.

  • Le Ragdoll :

C’est un chat de grande taille doté de poils longs assez abondants. Il est considéré comme le chat le plus docile, le plus doux et le plus calme qui existe. Il est pourtant assez puissant, mais sait se contrôler en fonction du comportement de ses maîtres.

Son petit défaut : aimant les câlins, il a tendance à ne pas quitter ses maîtres d’une semelle.

  • Le Somali :

Élégant, mais à l’aspect un peu sauvage, le Somali est un chat agile et souple. Il est très câlin et joueur. Malgré son aspect un peu pelucheux, c’est un chat vif qui a les mouvements de la panthère.

Son petit défaut : il ne se laisse caresser que par les personnes auprès de qui il se sent en confiance et respecté.

  • Le Scottish Fold :

On peut le qualifier littéralement de « boule de poils » tant il est en rondeur. Même ses oreilles repliées donnent à sa tête une forme ronde. Le Scottish Fold est un amateur de câlins. Il est très affectueux et tendre, mais reste quand même un animal à l’intelligence vive. Il est réfléchi et reposant.

Son petit défaut : il se montre parfois réservé, mais cela lui passe assez vite, car il aime la compagnie de ses maîtres.

4 réflexions au sujet de « Chat : quelle race adopter ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *