Tout ce qu’il faut savoir sur les crustacés

Lorsqu’on parle de crustacés, ce sont les crevettes, les langoustes et les crabes qui nous viennent en tête. Ce sont bien des crustacés, mais il faut aussi savoir que « crustacés » est un sous-embranchement des anthropodes. Dans ce sous-embranchement, on compte plus de 50 000 espèces et leur mode de vie est extrêmement variable. En tout cas, ils vivent tous dans l’eau dont une majeure partie dans la mer. Dans ce dossier, nous allons vous apprendre plus sur les crustacés.

Leur corps

A la différence des autres animaux, pour les crustacés, on emploie des termes plus spécifiques pour désigner les membres de leur corps. La tête par exemple est désignée par le céphalon, le thorax par le péréion, l’abdomen par le pléon et les membres par les appendices.

Le céphalon

Cette partie est celle qui comporte les yeux. Chez les crustacés, cet organe de la vue est constitué par deux yeux médians ou naupliens. Sur le céphalon, on a aussi une paire d’antennes, le mandibulaire, le maxibullaire et le maxillaire. A l’arrière de la tête du crustacé, on a le tronc qui est souvent divisé en deux parties.

Le péréion

crustacés, crabe

Chez les espèces des crustacés, le thorax remplit plusieurs fonctions et celles-ci sont variables d’une espèce à une autre. Pour la plupart des cas, il entre dans la locomotion. Le péréion fait souvent un seul corps avec le céphalon et les membres qui servent de pattes mâchoires ou de pattes marcheuses sont situés au niveau du péréion. Pour les mâles, le péréion se termine par les orifices génitaux.

Le pléon

Chez les crustacés, l’abdomen est souvent plus petit que le thorax. Il comporte des membres moins développés. Ces derniers, même s’ils sont bien visibles, ne servent pas pour la marche. Ces espèces les utilisent pour respirer ou pour porter les œufs. En prolongement du pléon, on a l’anus qui est composé de deux éléments allons ayant une forme cylindrique.

Les appendices

Pour les crustacés, ses membres l’aident dans de nombreuses fonctions dont entre autres la locomotion, la marche ou la nage, la capture de nourriture, la respiration, l’accouplement et la perception de l’environnement. Peu importe l’espèce, ces appendices sont constitués par la coxa qui est la partie reliant le membre au corps et le basis qui lui est composé par deux rames.

Connaissez-vous le fennec ? Tout savoir sur le fennec

La classification des crustacés

De par leur morphologie, il reste tout de même difficile de reconnaître ces crustacés. Pour mieux s’y trouver, vous pouvez vous référer aux deux grandes divisions fondamentales dont les malocostracés et les entomostracés.

Les malocostracés

Dans cette grande division, on a les crevettes. Dans cette famille, on a encore différentes espèces de crevettes dont entre autres les crevettes grises, les crevettes roses, les gambas et le krill. C’est parmi les malocostracés qu’on retrouve aussi les langoustines, les homards, les langoustes, les écrevisses, les crabes et les tourteaux et les étrilles. Les espèces citées ci-dessus sont des eucarides et d’un autre côté dans cette division des malocostracés, on a les péricarides comme les pouces de mer, les ligias et les cloportes.

Les entomostracés

Cette division peut être divisée en trois catégories. On a les branchiopodes qui regroupent les anostracés, les notostracés et diplostracés. Une grande partie des animaux de cette classe sont benthiques, mais quelques-uns sont pélagiques. Il y a aussi les cirrhipèdes avec les acrothoraciques, les apodes, les ascothoraciques, les rhizocéphales et les thoraciques. Ce sont des animaux vivant en milieu marin et ils se fixent sur des rochers, à des organismes vivants comme les tortues, à des mollusques, à des squelettes d’un coralliaire ou à des objets flottants. La dernière catégorie des entomostracés est composée par les copédodes, les ostracodes, les mystacocariades et les branchiures.

Lire aussi – A la découverte de l’écureuil de Corée !

Comment se nourrissent les crustacés ?

tout savoir sur les crustacés

A voir leur taille et le milieu dans lequel ils vivent, on pourrait croire que ces animaux sont des herbivores. Ce n’est pourtant pas le cas, ils sont carnivores et ce, peu importe leur âge. Certaines espèces sont même des prédateurs actifs et d’autres sont des charognards comme les crabes, les crevettes et les homards. Dans la grande famille des crustacés, on a des espèces fixes et qui bougent très peu, ceux-là sont des microphages et des animaux filtreurs. C’est le cas des balanes et des porcellanes. Il y a aussi quelques espèces de crustacés qui ont un régime principalement herbivore comme le crabe de cocotier. Dans cette famille, on a aussi des espèces parasites.

Découvrir aussi – Tortues : Tout ce qu’il faut savoir sur les tortues

Les crustacés à table

Dans la constitution de notre menu sur la semaine, on a tendance à oublier les crustacés. Ils se distinguent par leur côté peu calorique, ce qui fait que même si un membre de la famille suit un régime minceur, on peut très bien se permettre de préparer un plat avec un crustacé. Que ce soit le crabe, le homard ou la crevette, ils affichent une forte teneur en eau et ils renferment de nombreux minéraux dont entre autres le magnésium, le fer, le calcium, les vitamines B et l’iode. Même si vous aimez bien les crustacés, ce n’est pas non plus une raison d’en consommer tous les jours.

Il est difficile de se prononcer sur la quantité de crustacés à prendre dans la semaine ou tous les jours. Si vous le préparez en plat principal, limitez entre 100 et 150 grammes la part d’un adulte. En accompagnement d’un plat de crustacé, vous pouvez préparer des légumes. Si vous n’appréciez pas vraiment les crustacés, vous pouvez les intégrer à un repas. Les crevettes à la mayonnaise sont bien savoureuses, mais il faudra tout de même faire attention dans ce cas, car le plat ne sera plus peu calorique. Si la préparation d’un plat iodé à base de crustacés vous tente, sachez que chez les commerçants et dans les grandes surfaces, vous pouvez retrouver ces produits précuits, ce qui va faciliter la préparation. Cependant, si vous choisissez de les acheter chez le poissonnier, il faudra faire attention à la préparation et à la cuisson. Si les crevettes sont faciles à préparer, il faudrait être patient pour la préparation des homards.

Dossier – Bien connaître les octodons

Les animaux - Les animaux de rente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code