Chien agressif : que faire ?

Il faut comprendre qu’un chien agressif n’est pas un « chien méchant ». Pour lui, cette agressivité est utile et justifiée, car c’est sa façon de demander de cesser une situation stressante ou de garder un territoire par exemple. Toutefois, avec le temps, si vous ne réagissez pas correctement, il y a un risque que l’animal développe une attitude agressive. Sachez qu’il est tout à fait possible d’éviter ceci, mais il faudra adopter la bonne méthode et être patient.

Comprendre le type d’agression

D’après les spécialistes, on peut distinguer huit types d’agression chez le chien. Si vous êtes attentif aux comportements de l’animal, avant d’agresser, il va d’abord envoyer des signes pour prévenir. Il peut grogner, montrer ses dents ou se lécher la truffe. Si la cible n’est pas réceptive à ces signes, il va passer à l’agression. Parmi les types d’agressions, on a :

  • L’agressivité par possessivité : Dans ce cas, l’animal fait comprendre à la cible qu’elle est en train de toucher à sa nourriture ou d’entrer dans son espace.
  • L’agressivité par prédation : Ce type d’agression concerne plus les races qui chassent pour se nourrir et les races qui ont un fort instinct de prédation.
  • L’agressivité territoriale : Ce type d’agressivité est lié à l’agressivité par possessivité et il est plus observé chez les chiens qui ont pour mission de garder ou de protéger un espace.
  • L’agressivité par irritation : Si un chien arrive à ce type d’agression, c’est qu’il est vraiment irrité par la situation. Ce sont plus les enfants qui sont attaqués par les chiens, car ils ne détectent pas toujours les signes pour leur prévenir.
  • L’agressivité par peur : le chien peut aussi être agressif par peur. Pour ce type d’agressivité, l’animal n’envoye pas toujours des signes et il est complètement imprévisible.
  • L’agressivité maternelle : vous avez aussi compris que ce type d’agression ne concerne que les mères qui veulent protéger leurs petits du « danger ».
  • L’agressivité par douleur : Lorsqu’un chien a une blessure ou lorsqu’il ressent une douleur, il peut montrer des signes d’agressivité pour se protéger ou pour éviter à nouveau une douleur.
  • L’agressivité re-dirigée : Un chien fortement irrité qui essaie tant bien que mal de se contrôler peut re-diriger ses émotions sur le premier venu.

Il faudra alors essayer de comprendre le type d’agressivité qui touche votre chien avant d’agir.

Lire aussi – Comment et pourquoi éduquer son chien ?

agressivite-chien-que-faire

Faire face à un chien agressif

Pour maîtriser l’agressivité d’un chien, les éducateurs canins peuvent proposer la méthode d’exposition graduelle aux stimuli. Le but est d’apprendre à l’animal de se gérer face à une situation anxiogène. En l’exposant petit à petit, il va comprendre que ces situations sont en fin de compte positives et synonymes de plaisir.

Cette méthode ne marche pas toujours sur tous les chiens. Elle peut également ne pas non plus être efficace pour certains types d’agressivité. Dans ce cas, vous pouvez envisager d’enseigner à votre compagnon un comportement alternatif à l’agression en cas d’exposition. Si votre chien se montre agressif lors des sorties, vous pouvez par exemple lui apprendre à marcher à vos côtés et à vous regarder. D’ailleurs, si vous faites savoir à l’animal que vous le comprenez en le rassurant, il se calmera et n’aura pas à aller jusque dans l’agressivité.

Pour faire face à un chien agressif et réactif, vous pouvez aussi élaborer avec un comportementaliste canin un plan d’intervention. Ce dernier sera composé d’exercices physiques et des stimulations mentales. En effet, il ne faut pas oublier le sport, car il permet au chien d’être moins stressé et anxieux et d’évacuer son ressenti.

Dossier – Zoom sur la race  « caniche standard »

Punir un chien agressif ?

On peut tout à fait vous comprendre si vous avez envie de punir votre chien, car il vous a mordu ou s’il a mordu une personne. Notez toutefois que la punition pour des comportements agressifs ne va pas résoudre vos problèmes. Ceci risque même d’empirer la situation et développer chez l’animal une attitude agressive. En le punissant, il va rester en colère, stressé, apeuré, anxieux et frustré. Le chien sait qu’il s’est mal comporté et il vous attend au tournant si vous allez contre lui. Dans ce cas, il peut vous agresser ou ne communiquera plus avec vous et développer des troubles comportementaux.

En savoir plus – Adopter un Berger de Bergame

chien-agressif-que-faire

Comment éviter cette agressivité chez le chien ?

Nous l’avons déjà mentionné ci-dessus qu’avant d’agresser, un chien va envoyer des signes. Pour éviter l’agression, vous devez alors savoir lire et comprendre ses signes qu’il essaie de vous transmettre. Votre chien ne va pas grogner pour un rien : une situation l’irrite et essayez à ce stade de le calmer. Un animal anxieux, frustré ou stressé, peut aboyer, grogner ou se lécher la truffe de façon rapide et répétée. Il peut également bâiller, détourner le regard ou la tête quand il ressent un mal-être.

Dans cette optique d’éviter l’agressivité du chien, il est également important de socialiser le chien avec ses congénères. Ceci va vous éviter d’avoir un chien agressif lors de vos promenades. Cette socialisation va lui permettre d’apprendre les codes de communication canine, ce qui lui permettra d’éviter les conflits et aussi l’agressivité. Vous devez également exposer votre chien à une multitude de situations et d’environnement. Ainsi, si vous vous rendez avec lui au marché ou dans un endroit avec des bruits importables, il ne va pas se montrer agressif. Si un chien va jusqu’à l’agression, c’est qu’il ne se sent pas en sécurité. C’est là que vous, son maître, devriez intervenir. Au cas où vous voyez qu’il est vraiment inquiet ou irrité, adoptez une attitude sécurisante à son égard.

Au cas où l’agressivité s’est déjà installée, il faudra être vigilant. Il ne faut pas se dire qu’un chien de petite taille ne sera pas si agressif. Au contraire, ce sont les petits chiens qui sont plus agressifs que les gros et ils sont même plus susceptibles de mordre. Malgré cette agressivité, vous devez également essayer de lui faire comprendre que c’est vous le maître. Pour s’éloigner petit à petit de cette agressivité, une obéissance intense est de mise. Si besoin est, n’hésitez pas à le museler.

A découvrir – Les raisons de l’obésité chez les chiens

Les animaux - Les animaux de rente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code