Highland cattle Tout savoir sur la race bovine Highland Cattle

Pas encore de vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 6 juillet 2018)

Originaire des Highlands, en Ecosse, la highland cattle est une race bovine qui se démarque par son petit format, des longues cornes dressées et des longs poils. Son herd book a été ouvert en 2008 en France bien que son livre généalogique, lui, date de 1884. On recense aujourd’hui plus de 2 000 têtes de highland cattle dans l’Hexagone. Ce chiffre est très approximatif puisque les exploitations qui l’élèvent sont généralement de petite taille, mais sont éparses à travers tout le territoire. On retrouve également quelques particuliers qui en élèvent quelques-unes afin d’entretenir leurs terrains.

Ses caractéristiques

Les femelles peuvent toiser entre 110 à 120 cm au garrot tandis que les mâles mesurent entre 125 à 135 cm au garrot. Les premières pèsent aux alentours de 400 à 580 kg tandis que les seconds avoisinent les 600-750 kg.

La highland cattle est pourvue de :

– une tête en forme de triangle équilatéral : le toupet, les joues et le museau sont plus larges chez les taureaux. En général, leur toupet qui est bien fourni et long, dissimule leurs yeux

– un corps robuste et musclé, surtout chez les mâles. Il est doté d’un dos rectiligne et large, d’une poitrine profonde, d’épaules épaisses et pleines, d’un bassin légèrement incliné, de hanches larges chez les femelles et d’une culotte bien ronde

– cornes longues lesquelles sont dressées en ligne droite avec la tête et pointent ensuite vers le haut. Elles sont plus imposantes chez les taureaux

– membres musclés et solides dotés de sabots très résistants et de bons aplombs

– poils longs, abondants, un peu ondulés et imperméables. Vers la fin du printemps et en été, la robe s’allège un peu. En termes de couleur, plus de la moitié des têtes ont une robe rouge et parfois noire. D’autres couleurs sont également tolérées comme le jaune qui désigne le rouge clair, le gris, le louvet, le blanc ou encore la bringée. La couleur définitive de la robe d’un veau n’apparaît que vers ses deux ans.

la highland cattle

Son mode d’élevage

La highlang cattle est une race rustique facile à élever. Elle a une forte résistance contre les écarts de température et valorise les fourrages grossiers.

En général, les bêtes sont élevées en pâturage permanent, mais en hiver, elles restent en étable et sont nourries de foin.

Les éleveurs choisissent minutieusement leurs bêtes. Pour les femelles, les conditions requises sont d’avoir un bon tempérament, une bonne capacité laitière, une facilité de vêlage et une bonne capacité à la locomotion. Ce dernier critère est très important chez les mâles et c’est pour cela que les éleveurs délaissent les taureaux ayant un défaut d’aplomb.

Les femelles ont une bonne longévité, sont de bonne mères et peuvent donner jusqu’à une quinzaine de veaux durant 18 à 20 ans. En matière de taux de survie des veaux, il est excellent.

Intérêt productif

La highland cattle est avant tout une race bouchère. Sa viande persillée est très goûteuse. Elle est souvent écoulée en vente directe à la ferme ou transformée.

A part sa qualité bouchère, les Ecossais fabriquent du fromage avec son lait riche en matières grasses.

Pour les travaux à la ferme, elle est utilisée pour défricher les terrains difficiles, entretenir les marécages et les landes et débroussailler les terrains.

Pour renforcer sa rusticité et favoriser la transformation de l’herbe en viande, il est possible de la croiser avec d’autres races.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *