Vivez pleinement votre passion pour l’ornithologie !

Stress, pression, bruits, pollution, embouteillage … sont notre lot quotidien. Une réalité tellement déprimante que dès qu’on en a le temps, on s’échappe dans la nature, auprès de nos amis les oiseaux. L’ornithologie est devenue pour beaucoup une échappatoire à une vie trop stressante. Une passion qui rétablit un certain équilibre dans notre existence, mais encore faut-il la pratiquer correctement pour que notre univers et celui des oiseaux se frôlent sans jamais se toucher.

Comment bien observer les oiseaux ?

Comment bien observer les oiseaux ?

Tous les ornithologues savent que pour observer les oiseaux, il faut :

  • Rester silencieu et immobile : éteignez les téléphones portables qui risquent de sonner ou de vibrer et adopter une position confortable dans laquelle vous pourrez rester pendant plusieurs heures.
  • Être patient : l’ornithologie ne consiste pas seulement à admirer un oiseau pendant quelques minutes et à s’en aller. Cela consiste vraiment à observer le volatile dans son habitat naturel pour comprendre son mode de vie. A quelle heure prend-il son envol, à quelle heure rentre-t-il au nid, couve-t-il ses œufs, rapporte-t-il de la nourriture pour ses oisillons ou des brindilles pour le nid … Être ornithologue c’est vraiment s’intéresser à la vie des oiseaux.
  • Être discret: on évite les vêtements de couleur flashy et on adopte plutôt des tenues de couleur sobre, qui se fondent parfaitement dans la nature. Evidemment, on choisit des vêtements confortables et qui recouvrent bien les jambes et les bras pour se protéger des insectes.
  • Être respectueux de l’environnement: quelle que soit la zone d’observation que vous avez choisie, il faut toujours respecter la nature. Evitez donc de couper un arbre sous prétexte qu’il gêne votre vue ou encore de déverser de l’huile moteur dans la rivière pour nettoyer un bidon.
  • S’équiper correctement: un bon ornithologue a impérativement besoin d’une paire de jumelles performante, d’un livre d’identification des oiseaux et d’un carnet de notes. De nos jours, il existe aussi des applications spécialement conçues pour les ornithologues 2.0. Ces outils peuvent d’être d’une grande aide pour identifier une espèce ou pour faire part de vos observations à vos amis passionnés.

Comment choisir ses jumelles pour observer les oiseaux ?

Comment choisir les jumelles pour observer les oiseaux ?

Se munir d’une paire de jumelles optiques est essentiel pour observer les oiseaux puisqu’il est impossible de les approcher sans qu’ils ne prennent la fuite. Actuellement, il existe des jumelles spécialement conçues pour les ornithologues. Ces modèles permettent aux amoureux des oiseaux d’avoir une vision claire et nette, même de nuit. Notez qu’il existe aussi des jumelles à vision nocturne ou infrarouge afin de les observer même par temps de mauvaise visibilité. Si vous voulez en savoir plus sur ces équipements, voici les caractéristiques qu’ils doivent avoir :

  • Légères : lorsqu’on part à la quête à la recherche d’oiseaux, il faut souvent marcher sur de longues distances avec les jumelles toujours à portée de main. Il faut donc les préférer assez légères surtout si elles sont constamment portées autour du cou.
  • Qualité optique élevée : toutes les jumelles ne donnent pas la même qualité optique. Les professionnels qui font de l’ornithologie leur métier ont intérêt à investir dans les meilleurs modèles qui coûtent plus cher tandis qu’un ornithologue occasionnel peut se satisfaire d’une paire de jumelles de qualité optique moyenne.
  • Robustes : puisque vous devez vous promener dans la nature, grimper aux arbres, sur les toits, au sommet d’une falaise … choisissez une paire de jumelles avec un bon enrobage en caoutchouc. Cette protection la mettra à l’abri des chocs.
  • Étanches : l’enrobage en caoutchouc ne garantit pas l’étanchéité de vos jumelles, or cela est indispensable puisque la majorité des oiseaux vivent dans un habitat naturel humide et pluvieux
  • Permettent le grossissement d’image : observer un petit oiseau au sommet d’un arbre requiert des jumelles permettant un fort grossissement d’images. Au moins, le modèle choisi doit permettre un grossissement de 10x, ou de 8x si vous utilisez une longue-vue.
  • Permettre  une mise au point macro : être ornithologue signifie souvent être un amoureux de la nature en général. De ce fait, même si les oiseaux sont notre priorité, il nous arrive aussi de nous intéresser à la vie des fourmis, des papillons, des insectes … Dans ce cas-là, notre longue-vue ne nous servira à rien. Par contre, si les jumelles permettent une mise au point minimale, on pourra aussi observer les petites bestioles de notre environnement.
  • Une bonne luminosité : ce n’est pas vraiment une caractéristique obligatoire en matière d’ornithologie puisque les observateurs d’oiseaux disposent généralement de toute la luminosité du jour pour surveiller les volatiles. La nuit, ils ont déjà l’infrarouge ou la vision nocturne. Toutefois, si la paire de jumelles doit aussi servir à observer les mammifères, il serait préférable, dans ce cas-là d’opter pour des jumelles de chasse qui offrent une meilleure luminosité.

Sachez qu’il existe différentes sortes de jumelles. Il y a celles dédiées à l’ornithologie, ceux dédiées à la chasse, celles conçues pour les activités nautiques, les modèles pour l’astronomie, les jumelles de randonnées et même les jumelles militaires. Chaque modèle a ses propres spécificités en fonction des besoins de chaque scène à observer.

Quelles sont les règles à retenir pour ne pas effrayer les oiseaux ?

Comprenez que lorsque vous observez les oiseaux, vous pénétrez dans leur habitat naturel. En tant qu’invité sur leur territoire, vous devez être le plus respectueux possible. Il faut également éviter de les déranger surtout pendant la période de reproduction. Retenez que les oiseaux sont très sensibles au moindre bruit et au moindre mouvement.

Vivez pleinement votre passion pour l’ornithologie !

Par ailleurs, avant d’entrer sur leur territoire, vous devez apprendre à reconnaître et interpréter leurs cris et comportements. Tous les oiseaux ont par exemple une position d’alerte que vous devez identifier facilement. Si les oiseaux l’adoptent en votre présence, cela peut vouloir dire que vous vous êtes approchés de trop près et qu’il faudrait reculer. Si après la position d’alerte, ils émettent des cris sonores peu habituels, c’est peut-être parce qu’ils se sentent en danger du fait de votre présence ou de la présence d’une proie. Si cela vient de vous, repliez-vous doucement et laissez-les en paix.

Les animaux - Les animaux de rente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code