Peut-on donner de la spiruline aux chevaux ?

Qu’il s’agisse d’un cheval de course, d’un poulain en pleine croissance ou d’un cheval à la retraite, ces animaux ont besoin d’une alimentation riche et équilibrée. Outre les aliments que vous leur donnez déjà au quotidien, il peut être intéressant d’y ajouter des compléments alimentaires, dont la spiruline. Qu’est-ce que cette algue verte peut leur apporter et comment leur en donner ?

La spiruline c’est quoi ?

Portant le nom scientifique de spirulina Arthrospira Platensis, la spiruline est une micro algue verte qui pousse dans les eaux douces. Elle est considérée comme un « Super aliment » puisqu’elle est très riche en micronutriments utiles aussi bien pour l’homme que le cheval. D’ailleurs, les deux consomment exactement la même spiruline en guise de complément alimentaire.

Dans certains pays, la spiruline remplace la viande et est utilisée dans diverses recettes, aussi bien sucrées que salées. C’est une algue qui existe depuis des milliards d’années et qui était déjà consommée au temps des civilisations anciennes comme les Aztèques.

Lire aussi –Tout savoir sur les races de chevaux

Quelle spiruline choisir pour les chevaux ?

La spiruline apporte aux chevaux de nombreux nutriments essentiels à leur bon développement. Même si on leur donne la même spiruline que celle consommée par les hommes, il est conseillé de se renseigner sur sa provenance. Cette algue, dans son habitat naturel, se nourrit des minéraux qu’elle a à sa portée. Elle peut contenir un taux élevé de métaux lourds d’où l’intérêt de savoir d’où elle vient.

Pour donner un complément alimentaire de qualité à vos chevaux, pensez à la fameuse « Grenouille bleue » de JCO Spiruline, une ferme aquacole située au pied des montagnes du Luberon. Cette entreprise cultive ses algues 100% françaises dans des serres et veille à n’ajouter aucun additif ni conservateur.

Notez qu’en plus d’être nutritive, la spiruline est aussi un excellent détoxifiant et anti-oxydant.

Chevaux

Quels nutriments apporte-t-elle aux chevaux ?

La spiruline contient :

  • Des protéines :

Tous les éleveurs de chevaux savent que les protéines jouent un rôle essentiel dans l’alimentation du cheval. La spiruline en est plus riche que le soja puisqu’elle en est composée jusqu’à 50, voire 70%. Il faut savoir que l’organisme du cheval ne sait pas stocker les protéines contrairement aux hydrates de carbone et aux graisses. C’est pour cela qu’il faut veiller à leur en donner suffisamment au quotidien.

  • Des glucides:

En poids sec, l’algue bleue verte se compose de 15 à 25% de glucides. Comme on connaît les besoins en glucides des chevaux, il ne faut pas hésiter à leur en donner. L’avantage avec la spiruline c’est qu’elle stocke cet élément comme glycogène qui sera libéré sous forme de glucose dans l’organisme. Elle est donc une bonne source d’énergie et ne risque pas de déclencher une hypoglycémie chez les équidés.

  • Des vitamines:

L’organisme a un grand besoin de vitamines pour sa croissance, son bon fonctionnement et sa reproduction. Pour les chevaux, les vitamines doivent être apportées par leur alimentation et c’est justement ce que la spiruline permet de faire.

Cette algue est surtout riche en vitamines B notamment les vitamines B1, B2, B3. La vitamine B1 influe positivement sur le système nerveux et le fonctionnement des muscles. La B2 joue un rôle antioxydant et favorise la transformation des nutriments en énergie. La B3, quant à elle booste la production de globules rouges.

Outre les vitamines B, la spiruline apporte aussi de la vitamine E qui renforce les défenses immunitaires et joue aussi un rôle antioxydant.

En ce qui concerne la vitamine A, la spiruline n’en apporte pas directement sous cette forme, mais en véhicule à travers la bêta-carotène qu’elle contient. Une fois ingérée, la bêta-carotène se transforme en vitamine A et agit, de manière bénéfique, sur la peau, sur les muqueuses, sur la fertilité des juments et sur la maturation des spermatozoïdes chez les étalons.

Notez que les chevaux produisent eux-mêmes de la vitamine C. Celle-ci est très importante pour que la spiruline soit assimilée par l’organisme. Normalement, une supplémentation en vitamine C n’est pas nécessaire. Néanmoins, si le cheval a une toux qui persiste, un nez qui coule, une blessure ou une petite baisse de forme, il est possible de lui en donner un peu. L’apport en vitamine C associé à l’apport de spiruline va lui permettre de retrouver sa forme rapidement.

  • Des oligo-éléments et minéraux:

La spiruline contient, entre autres, du potassium, du magnésium, du fer, du phosphore, du zinc, du calcium, du sélénium, du cuivre, du sodium, du fluor, du manganèse. Essentiels pour le développement des chevaux, tous ces oligo-éléments se trouvent naturellement dans ce « super aliment ».

  • Des acides aminés essentiels et non essentiels:

L’algue contient de la valine, de l’isoleucine, de la lysine, de la leucine, de la méthionine, de la thréonine, du tryptophane et de la phénylalanine. Ce sont des acides aminés essentiels dont les chevaux ont besoin. Notez que la teneur en lysine et méthionine de la spiruline est assez faible. Une supplémentation peut alors s’avérer nécessaire surtout chez les poulains.

Et ce n’est pas tout, car en prime, la spiruline leur apporte aussi des acides aminés non essentiels, mais importants comme l’arginine, la sérine, la cystine, l’alanine, l’acide aspartique, la proline, la glycine …

Quand faut-il leur en donner ?

La spiruline peut être donnée à tout moment aux chevaux. Attention toutefois, il faut toujours demander l’avis d’un vétérinaire puisque le dosage dépendra des besoins de chaque cheval. Il faut alors savoir que :

  • Chez le poulain, la spiruline est ajoutée à l’alimentation pour favoriser sa croissance. Il va surtout puiser les nutriments dans la protéine et la bêta-carotène.
  • Chez le cheval athlète, l’apport important de protéines le rend plus résistant, le soutient durant les entraînements ainsi que lors des phases de récupération. Les vertus antioxydantes de l’algue lui seront également bénéfiques.
  • Chez le cheval âgé et à la retraite, les vertus anti-inflammatoires de la spiruline lui permettent de rester en forme et de repousser certaines douleurs liées à l’âge. La masse protéique, quant à elle, lui permettra de maintenir sa masse musculaire.
  • Chez le cheval malade ou blessé, la richesse en phycocyanine et en zinc de la spiruline renforce les défenses immunitaires du cheval.
  • Chez les chevaux sujets à des allergies, la vertu anti-histaminique de l’algue atténue les allergies cutanées et respiratoires. Cette propriété influe aussi positivement sur les problèmes oculaires inflammatoires.

Vous l’aurez donc compris, si les différentes vertus de cette algue ne sont plus à démontrer chez l’Homme, de nombreuses études prouvent désormais que les animaux également peuvent retirer de grands bénéfices de ces compléments alimentaires.

Découvrez aussi – Quels sont les impératifs à connaître dans une activité d’élevage équin ?

Les animaux - Les animaux de rente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code