Plus de protéines pour l’agriculture française

Plus de protéines pour l’agriculture française

Que ce soit pour les humains ou pour les animaux, la protéine joue un rôle prépondérant au niveau musculaire, immunitaire, digestif, … Il est donc important de l’intégrer, voire de le renforcer dans l’alimentation. C’est pour cela que l’Agence nationale de l’alimentation que l’Agriculture française tient tant à produire encore plus de protéines végétales.

Les bienfaits de la protéine

Elle est souvent sous-estimée et pourtant, elle procure de nombreux bienfaits sur notre organisme. Il faut effectivement savoir que la protéine :

Lire la suite

Quels sont les impératifs à connaître dans une activité d’élevage équin ?

Quels sont les impératifs à connaître dans une activité d’élevage équin ?

Si vous nourrissez le rêve de devenir un jour un éleveur professionnel de chevaux, voici un petit aperçu de tous les impératifs nécessaires afin de promouvoir cette activité et la réussir. Quels aménagements sont nécessaires pour l’élevage équin ? Quelles sont les préalables juridiques à connaître sur cette activité ? Et comment devient-on un éleveur de chevaux professionnel ? Les réponses se trouvent ci-après.

Qu’appelle-t-on éleveur équin ?

Un éleveur de chevaux possède un troupeau d’équidés, soient de chevaux, de poneys, d’ânes ou encore de mules. Il les élève dans un élevage, un haras ou une écurie de courses. Son activité consiste à prendre soin de ses bêtes en leur apportant de la nourriture, des pâturages, des locaux en bon état ainsi que les soins qui leur sont nécessaires au quotidien.

Lire la suite

La grippe aviaire, un fléau pour les éleveurs

La grippe aviaire, un fléau pour les éleveurs

Chaque année, les éleveurs sont confrontés à des maladies nuisant à la santé de leurs bêtes et, par voie de conséquence, à leur bénéfice. Récemment, c’est un nouveau foyer de grippe aviaire qui a été découvert dans le Finistère. Une maladie moins grave par rapport aux virus hautement pathogènes qui ont fait des ravages en 2016, mais qui reste toutefois un véritable fléau pour les éleveurs.

La grippe aviaire

Elle est occasionnée par le virus du gène H5 lequel se propage à cause des excréments d’oiseaux migrateurs. Autrement dit, il est difficile, voire impossible de l’éradiquer vu que tuer ces oiseaux restent interdit et complexe.

Lire la suite

Mieux connaître la tarasconnaise

Mieux connaître la tarasconnaise

La tarasconnaise est une race ovine se démarquant par sa laine frisée et la présence de cornes chez les deux sexes. Elle est originaire de la Syrie, mais c’est à la vallée de Tarascon-sur-Ariège qu’elle doit son appellation. Elle figure aujourd’hui parmi les races allaitantes les plus rentables des Pyrénées.

Ses caractéristiques

Race de taille moyenne, les béliers mesurent près de 80 cm pour un poids moyen de 80 kg, tandis que les brebis peuvent atteindre les 65 cm pour environ 60 kg.
Lire la suite

Tout savoir sur la chèvre de Lorraine

Tout savoir sur la chèvre de Lorraine

La chèvre de Lorraine a longtemps été connue sous l’appellation de « chèvre commune » ou de « chèvre du pays lorrain ». Cette race caprine a été réhabilitée e, 2007 après avoir presque totalement disparue. C’est une race rustique et locale dont la robe herminée grise est la couleur dominante. On la retrouve dans les quatre départements lorrains ainsi que dans les départements limitrophes. La Lorraine belge en compte également quelques têtes.
Lire la suite

Tout savoir sur la highland cattle

Tout savoir sur la highland cattle

Originaire des Highlands, en Ecosse, la highland cattle est une race bovine qui se démarque par son petit format, des longues cornes dressées et des longs poils. Son herd book a été ouvert en 2008 en France bien que son livre généalogique, lui, date de 1884. On recense aujourd’hui plus de 2 000 têtes de highland cattle dans l’Hexagone. Ce chiffre est très approximatif puisque les exploitations qui l’élèvent sont généralement de petite taille, mais sont éparses à travers tout le territoire. On retrouve également quelques particuliers qui en élèvent quelques-unes afin d’entretenir leurs terrains.
Lire la suite

La chèvre du Massif Central

La chèvre du Massif Central

Originaire d’Auvergne, la chèvre du Massif Central n’a été officiellement reconnue qu’en 2010. Cette race caprine se démarque par les cornes pointées en arrière des bêtes ainsi que par leurs poils longs ou mi-longs.

Ses caractéristiques

A première vue, cette chèvre est rustique et trapue tel un animal mal osseux. Cet aspect est d’autant plus souligné par son arrière-train qui fléchit.

Les chèvres mesurent aux alentours de 70 cm au garrot contre 80 cm chez les boucs. Les femelles pèsent environ 60 kg contre 75 kg chez les mâles.

Leurs cornes pointées vers l’arrière sont un trait distinctif de cette race, mais quelques individus en sont dépourvus. Leurs oreilles sont, quant à elles, portées horizontalement en forme de cornet droit qui s’ouvre vers l’avant. Pour ce qui est de leur museau, il est fin.
Lire la suite

La chèvre des fossés

La chèvre des fossés

Originaire de Normandie et de Bretagne, la chèvre des fossés est une race caprine mixte autrefois surnommée la vache du pauvre. Elle doit ce surnom à ses multiples qualités puisqu’en plus de donner du lait, elle donne aussi de la viande, des peaux pour se couvrir et peut servir à entretenir les fossés.

Ses caractéristiques

Cette race est de petit format puisque les boucs mesurent généralement entre 65 à 70 cm pour un poids de 50 à 60 kg tandis que les chèvres ne toisent qu’environ 60 cm pour un poids moyen de 30 à 40 kg.
Lire la suite

Le suffolk

Le suffolk

La race suffolk est issue du croisement de bélier southdown et de brebis norfolk. Elle a débarqué en France vers la fin du 19ème siècle puis un premier troupeau a été formé en 1925. Leur livre généalogique est créé en 1967.

Ses caractéristiques

Le suffolk est une race ovine lourde puisque les béliers peuvent peser entre 12à à 15à kg tandis que les brebis pèsent entre 70 à 90 kg.
Lire la suite