Prim’holstein :Tout savoir sur la vache Prim’holstein

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 14 août 2018)

La Prim’holstein désigne une race bovine réputée mondialement pour leur importante production de lait. En France, c’est la race la plus importante. On les trouve surtout dans le grand Ouest, le sud-ouest et l’est de l’Hexagone.

Caractéristiques

Le prim’holstein :

  • affiche une taille de 1,45 m chez les vaches contre 1,6 m chez les taureaux
  • pèse entre 650 à 700 kg chez les vaches contre plus d’une tonne chez les taureaux
  • est généralement doté d’une robe couleur pie-noire. Leurs taches sont éparses et bien étendues sur le fond blanc
  • est pourvu de lignes plates, parfois creuses au niveau des cuisses et de la croupe
  • a des mamelles volumineuses et bien irriguées par le biais de nombreuses veines larges que l’on peut voir par-dessus. Chez les prim’holstein, les mamelles sont particulièrement bien adaptées à la traite mécanique. En effet, leurs trayons sont bien orientés et espacés les uns des autres pour disposer facilement les trayeurs

Production laitière

Pour le cas de la France, cette race bovine couvre les 80 % de la collecte de lait au niveau national. Une vache peut donner jusqu’à 33 kg de lait par jour soit environ 9 100 kg par lactation. Et comme le liquide est très riche en protéines, les industries le transforment surtout en lait pour la consommation ou en yaourt.

Côté boucherie, cette race est décevante puisque la carcasse des bêtes est grasse et peu conforme. C’est pourtant leur viande que l’on retrouve le plus dans les supermarchés, car même étant de basse qualité, il faut quand même commercialiser la carcasse des vaches de réforme (qui sont en fin de carrière) et celle des veaux mâles.

 

Primholstein

Lire aussi :

Reproduction   

Ces vaches peuvent reproduire dès neuf à treize mois, mais on préfère, généralement, attendre qu’elles aient 15 mois pour que le premier vêlage se fasse à deux ans. Les éleveurs procèdent, le plus souvent, par insémination artificielle. Pour mettre toutes les chances de leur côté, l’insémination doit être faite dans les 12 heures suivant le début des chaleurs. Si cela se passe comme prévu, la vache met bas neuf mois plus tard à un seul veau, ou dans de très rares cas, à deux veaux. Le vêlage se passe, dans la majorité des cas, sans problèmes.

La reproduction est très importante chez les Prim’holstein parce que c’est le vêlage qui déclenche la lactation. Celle-ci dure dans les neuf mois et atteint son summum autour de six semaines. La production se réduit ensuite petit à petit et l’éleveur arrête de la traire au bout de neuf mois afin de permettre le tarissement. Cette période dure environ trois mois et fait suite à une nouvelle lactation.

Santé

La race originelle de la prim’holstein est robuste et rustique. Elle a ensuite subi la sélection génétique qui l’a confiné exclusivement à la production laitière. Une tache qui engendre souvent des mammites dans les élevages. Cela se traduit par une inflammation des mamelles.

Les boiteries y sont également courantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *