Questions – réponses autour la mouffette

Connaissez-vous la moufette ? C’est un mammifère carnivore qui a à peu près la même taille qu’un chat. Sur la balance, elle fait aux alentours de 1,5 kg et en taille, elle fait en moyenne 54 cm de long. On la reconnaît facilement par son pelage noir rayé ou par ses taches blanches. On l’avait classé avec les belettes dans la famille des mustélités, mais après des recherches et des études, on lui a attribué une famille particulière, celles des méphitiés. A part ceux-ci, que saviez-vous d’autre sur cet animal ? Nous allons vous en apprendre plus à travers cet article.

tout savoir sur la mouffette

La mouffette dégage-t-elle une substance nauséabonde ?

Oui, ce mammifère carnivore dégage une substance nauséabonde qu’on appelle le thioalcool. Il s’agit d’un liquide de couleur souffre secrétée par ses deux glandes anales. La mouffette la projette quand elle se sent menacée : pour elle, c’est un moyen de défense. La projection peut aller jusqu’à quatre mètres de distance. Il faut quand même comprendre que la mouffette, quand elle se sent en danger, va d’abord envoyer des signaux comme le tapement du pied ou la petite danse. Si la menace n’est pas réceptive, c’est là qu’elle agit en diffusant le thioalcool.

Lire aussi – Tout ce qu’il faut savoir sur l’hermine

Le putois et la mouffette, est-ce le même animal ?

Non, le putois est bien différent de la moufette, même si tous les deux sont des animaux qui dégagent une substance désagréable comme moyen de défense. On peut comprendre que vous soyez confu. La mouffette, elle, va se reconnaître par son grand corps et sa couleur noire représentant des rayures blanches sur le dos. Elle a égament une grande queue touffue. Aujourd’hui, on la retrouve plus en Amérique du Nord et au Canada. Le putois, quant à lui, est brun. Son corps est également plus long et plus fin et il a un masque sur les yeux. Si vous rencontrez un animal qui dégage une odeur nauséabonde en Europe, il est fort probable que ce soit un putois et non une mouffette.

Où peut-on trouver des moufettes ?

Il faut d’abord savoir qu’il y a plusieurs types de moufettes. Il y a par exemple la mouffette rayée qu’on retrouve beaucoup au Canada et aussi la moufette tachetée qui est de petite taille et qu’on va plus rencontrer dans le sud-Ouest de la Colombie-Britannique. Cet animal ne vit pas vraiment en pleine forêt, car il préfère évoluer dans les espaces découverts avec des forêts mixtes et des prairies. Cependant, on peut le trouver en milieu urban et dans ce cas, elle pourra très bien résider sous les cabanons.

Dossier – Tout savoir sur le caméléon

connaissez-vous la mouffette ?

Qu’en est-il du comportement de la mouffette ?

On décrit souvent la mouffette comme un animal nocturne. Ceci dit qu’il sort la nuit et reste dans son terrier la journée. Cependant, on peut rencontrer une mouffette un peu plus tôt dans la matinée. Pendant la saison hivernale, elle préfère rester dans son habitat en groupe pour dormir. On peut compter jusqu’à 15 moufettes dans un terrier pendant cette période. C’est également un animal qui préfère la solitude.

De quoi se nourrit la moufette ?

Ce mammifère carnivore est omnivore. La moufette consomme principalement des insectes, mais elle ne dira pas non à de la végétation, à des fruits, à des œufs d’oiseaux et même à de petits mammifères. De par son régime qui est principalement constitué d’insectes, la mouffette a une bonne réputation auprès des agriculteurs, mais en milieu urbain, on le considère comme un animal nuisible à cause de son odeur, mais aussi de son appétit pour les vers blancs qu’on retrouve sous la pelouse. Il ne faut pas non plus oublier que la moufette est un animal sensible à la rage.

A découvrir également – Comment choisir son rat domestique ?

comment vit la mouffette

Qu’en est-il de leur reproduction et de leur croissance ?

Sachez que le mâle est polygame. L’accouplement de ces animaux est situé à la fin février. La femelle, en une gestation, peut porter en moyenne cinq ou six petits. La gestation dure entre 60 et 65 jours et par la suite, c’est la maman moufette qui s’occupe seule de ses petits. Ces derniers grandissent très vites à l’âge de deux mois, ils peuvent déjà être plus ou moins indépendants de leur mère, d’autant plus que leurs glandes odoriférantes sont déjà fonctionnelles. Cependant, pour le premier hiver, les petites mouffettes restent avec leur mère. C’est après cette période qu’ils prennent leur indépendance totale.
Que faire si une personne ou un animal a été arrosé par la moufette ?

Pour s’en débarrasser, il faudra être patient, car l’odeur ne partira pas d’aussitôt. La première chose à faire est le rincage à grande eau. Vous pourrez par la suite préparer une solution maison avec un litre de peroxyde d’hydrogène 3%, un quart de tasse de bicarbonate de soude et deux cuillères à soupe de savon à vaisselle. Si vous comptez l’utiliser sur votre animal de compagnie, diluez la solution avec de l’eau à portion de 1 pour 1. Mettez cette solution dans un vaporisateur et vaporisez les endroits atteints. Laissez agir pendant une dizaine de minutes et rincez abondamment.

Ceci pourrait également vous intéresser – Guide du chinchilla

Les animaux - Les animaux de rente

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code