Quelle race d’oiseau choisir ?

(Mis à jour le: 10 septembre 2019)
Quelle race d’oiseau choisir ?
4 (80%) 2 vote[s]

En voyant un de vos connaissances élever un oiseau, vous pouvez aussi être tenté de vous dire que vous allez en adopter un, car cet animal à plumes semble ne pas demander autant d’entretiens. Détrompez-vous, peu importe l’espèce choisie, il faut être engagé et assurer ses besoins particuliers pour qu’elle mène une vie heureuse.

Si vous avez décidé d’adopter un oiseau, le choix de la race est un critère déterminant. Vous devez également prendre en compte vos besoins. Alors pour les débutants, quelle est la race à choisir ?

Le premier oiseau pour la famille

Le Canari

Si cette adoption est à la demande de vos enfants, vous ne pouvez pas vous permettre de prendre n’importe quelle race. Tournez-vous plutôt vers les perruches calopsittes. C’est un petit perroquet appartenant à la famille des cacatoès, mais comparé à ses autres cousins, il est plus facile à apprivoiser. Très joueur et très affectueux, il va très vite se familiariser avec vos bambins. Si vous êtes plus patient dans son éducation, vous pouvez réussir à le faire prononcer quelques mots simples.

Le canari est l’oiseau domestique par excellence. Il est particulièrement apprécié pour son don pour le chant. En général, son plumage est jaune vif, mais vous pouvez également rencontrer d’autres animaux de cette race avec des plumes orange, rouge et même blanc. Comme il est de petite taille, son entretien sera plus facile. Vous pouvez même le mettre dans une volière avec d’autres espèces pacifiques comme le mandarin.

Si vous êtes souvent absent la journée, il est préférable de prendre deux oiseaux. Ils pourront ainsi se tenir compagnie, mais faites attention à leur sexe et à leur race : ils risquent de ne pas s’entendre.

Les races pour les apprentis éleveurs

Oiseau domestique

Si vous n’avez pas d’enfants à la maison, vous pouvez prendre en premier oiseau une perruche ondulée. C’est une espèce qui fait toute sa distinction par la beauté de son plumage coloré. Derrière ce petit gabarit se cache un animal dynamique, intelligent, curieux et sociable. Vous pouvez jouer avec lui, lui apprendre à siffler des airs et à parler. Il demande tout de même beaucoup d’espace et dans sa cage, on devrait retrouver des perchoirs, des balançoires et des jouets.

Si vous avez vraiment besoin de compagnie, vous pouvez adopter un perroquet amazone. Dans la famille de cet animal à plumes, on a plusieurs espèces et sous-espèces. Il y a entre autres l’amazone à front bleu, l’amazone à ailes orange et l’amazone à nuque jaune. Quel que soit l’oiseau que vous prenez, il va égayer votre journée. Il est d’ailleurs de nature très bruyant. Sa particularité de cet animal réside aussi dans le fait qu’il s’adapte à la personnalité de son maître. Si vous êtes quelqu’un d’extraverti, vous allez voir que ce volatile va vous suivre dans vos folies.

L’hygiène de l’oiseau

Perroquet : Oiseau domestique

Même si l’ancien propriétaire ou l’éleveur chez qui vous avez récupéré votre oiseau souligne que c’est un animal qui ne demande pas beaucoup d’entretien, il y a certaines choses que vous devez faire. Il faudra changer tous les jours l’eau de l’abreuvoir et sa nourriture. Il est également impératif de nettoyer le fond de sa cage tous les jours et le nettoyage complet est à faire une fois par semaine.

Pour ses griffes, votre oiseau aura besoin de vous. En effet, comme il est en cage, il ne pourra pas les user assez. Lorsqu’elles deviennent trop longues, il faudra les couper avec un accessoire prévu à cet effet. Si vous n’osez pas le faire, vous pouvez aller chez le vétérinaire. Pour bien se nourrir, certaines perruches ont aussi besoin d’une petite coupe du bec. Profitez-en lorsque vous êtes chez un professionnel.

Comment savoir que son oiseau est malade ?

Chez les oiseaux, une maladie peut très vite évoluer. Vous devez alors être très attentif aux signes que vous envoie votre petit protégé. Consultez vite un vétérinaire lorsque vous détectez des signes qui vous disent qu’il peut être malade comme un manque d’appétit, un bec ou des pattes déformés ou présentant des écailles.

Un oiseau qui n’est pas en pleine forme peut se tenir en boule. Il peut également garder les yeux fermés en pleine journée. Si ses plumes sont ébouriffées et s’il tremble, s’il se penche ou s’il a du mal à se déplacer, ce n’est pas très bon signe. Lorsqu’un volatile est malade, il peut avoir une sécrétion anormale qui s’écoule de son bec et des troubles respiratoires.

Les premiers jours de votre oiseau à la maison

Oiseau domestique

Lorsque vous avez votre volatile, il est préférable de voir directement un vétérinaire pour un bilan de santé. S’il est en pleine forme, vous pourrez le ramener chez vous. Même si on vous a indiqué que c’est un animal calme, mettez la boîte de transport dans la cage avant de l’ouvrir. Pensez également à fermer les fenêtres et les portes avant de procéder à ce transfert. Ces précautions sont à prendre pour que votre nouveau compagnon ne s’échappe pas.

Une fois dans son habitat, laissez le temps à votre oiseau. Il lui faudra même quelques jours pour qu’il puisse s’habituer à ce nouvel environnement. Si vous devez lui donner de l’eau ou de la nourriture, évitez de le brusquer. Rassurez-le en lui parlant et en vous approchant doucement. Là aussi, il est préférable de fermer les portes et les fenêtres et de faire sortir le chien ou le chat si vous en avez à la maison. Pour ce qui est de sa nourriture, il est conseillé de lui donner ce dont il a l’habitude de prendre, même si celle-ci ne vous convient pas. Vous pourrez faire la transition progressive vers l’aliment que vous avez choisi dans les prochaines semaines.

Une réflexion au sujet de « Quelle race d’oiseau choisir ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *