Passeport pour furet : que doit-il contenir ?

De plus en plus de personnes adoptent un furet en guise d’animal de compagnie. En tant que tel, s’en séparer est difficile lorsqu’on doit partir en voyage. Savez-vous qu’il est possible de l’emmener avec nous comme on le fait déjà avec le chien et le chat ? Tout comme ces derniers, il doit avoir un passeport répondant aux normes en vigueur. Voici ce qu’il faut savoir sur ce document.

Peut-on voyager avec un furet ?

partir en voyage avec un furet.

Oui, il est possible de partir en voyage avec un furet. Vous devez toutefois respecter la réglementation en vigueur dans le pays de destination. Si vous souhaitez voyager au sein de l’Union Européenne, la réglementation est généralement la même pour tous les pays membres sauf pour Malte, la Suède et l’Irlande. Pour ces trois Etats, quelques exceptions doivent être notées.

Dans le cas où vous souhaitez partir hors de l’UE, les documents nécessaires dépendront du pays de destination. Et si vous venez d’un pays hors de l’UE, la réglementation sera plus stricte, mais non pas impossible.

Dans tous les cas, cela reste faisable. Il vous suffit seulement de rassembler les documents exigés dont le passeport pour furet. Comme le passeport pour les hommes, ce document fait office de véritable pièce d’identité. Il est individuel à chaque animal. En savoir plus sur le passeport animaux sur cet article.

Quelles sont les informations mentionnées sur son passeport ?

Passeport pour furet : que doit-il contenir ?

Le passeport pour furet doit afficher les rubriques suivantes :

  • Les notes explicatives : ce sont des consignes qui indiquent comment il faut remplir le document ;
  • Les coordonnées du propriétaire : doivent être mentionnés sur cette page le nom, le prénom, l’adresse complète, le numéro de téléphone et la signature du ou des propriétaires (deux personnes au maximum) ;
  • La description de l’animal : en bas de sa photo, vous devez mentionner son nom, son espèce, sa race, sa date de naissance, son sexe, sa couleur et tout autre trait distinctif qui faciliterait son identification. Désormais, la page identification devra être plastifiée pour éviter toute falsification. Toute vignette autocollante apposée sur les autres rubriques du passeport doit également être recouvert de film autocollant transparent.
  • Le marquage de l’animal : cette page demande le type d’identification de l’animal et son emplacement. En général, vous devez y mentionner le fait qu’il soit pourvu d’un transpondeur électronique ou « microship ». C’est une petite puce que l’on insère sous la peau de l’animal et qui va permettre de l’identifier. Dans le cas où vous avez choisi le tatouage pour l’identifier, sachez que ce système n’est plus reconnu dans de nombreux pays. D’ailleurs, depuis juillet 2011, seul le transpondeur est reconnu comme moyen d’identification d’un animal domestique.
  • La délivrance du passeport : il renseigne la date de délivrance, mais pas seulement. Cette page doit aussi indiquer les coordonnées du vétérinaire qui a établi le document, car oui, les passeports pour animaux domestiques sont attribués par les vétérinaires agréés. Un cachet et sa signature doivent y être apposés pour faire valoir de droit.
  • La page de vaccination antirabique : il renseigne sur les vaccins contre la rage réalisés. Désormais, trois dates doivent être mentionnées pour chaque vaccination : la date de vaccination proprement dite, la date de validité qui indique la période d’immunité de l’animal, et la date de fin de validité. S’il s’agit du primo-vaccin, alors il faut afficher la date de validité. S’il s’agit d’un vaccin de rappel, il faut mettre la date de réalisation du vaccin de rappel. Il faudra aussi mentionner la périodicité de rappel.

Il faut souligner que la page vaccination ne peut remplacer le carnet de vaccination ou certificat sanitaire individuel. Alors que le passeport n’affiche que les données relatives au vaccin antirabique, le carnet de vaccination doit afficher tous les vaccins réalisés sur l’animal.

Comme il a été dit plus haut, il faut s’adresser au vétérinaire pour obtenir un passeport pour le furet. Ce professionnel de la santé animale ne peut l’établir qu’après avoir confirmé l’identité de l’animal. Ainsi, si votre furet n’a pas encore de transpondeur, il faudra y remédier. Et s’il en est déjà pourvu, le vétérinaire contrôle son identification, réalise le vaccin contre la rage et vous délivre enfin le précieux sésame.

Lire également  – Assurance animaux : tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance animaux

Les exigences pour un séjour au sein de l’UE

Vous vivez en Europe et souhaitez passer les vacances avec votre furet dans un autre pays de l’UE ?

Dans ce cas-ci, les démarches sont simples puisqu’il faut seulement être à jour dans les informations citées ci-dessus. Néanmoins, d’autres petites conditions doivent être respectées :

  • Le furet doit être âgé de plus de 15 semaines. Notez que l’âge minimal requis pour le primo-vaccin antirabique est de 12 semaines.
  • Le délai d’immunité protectrice découlant du vaccin doit être atteint au moment du voyage. Ce délai varie selon l’AMM du pays où le vaccin a été fait. En général, ladite immunité est atteinte au bout de 21 jours après la vaccination. Il faudra donc planifier votre voyage en conséquence.

Dans le cas où le furet voyage avec une personne qui n’est pas celle mentionnée sur son passeport (rubrique coordonnées du propriétaire), son transporteur ou accompagnateur doit présenter une autorisation écrite de transport. Ce document doit avoir été délivré par le propriétaire.

Les exigences pour un séjour en dehors de l’UE

Dans le cas où vous souhaitez séjourner hors de l’UE avec votre furet, la première chose à faire c’est de vous renseigner auprès de l’ambassade du pays de destination. En effet, les autres Etats exigent souvent d’autres documents à part le passeport européen.

Globalement, pour qu’un furet puisse séjourner hors de l’Europe avec son maître ou un accompagnateur, il doit :

  • Pouvoir être identifié par micropuce, le tatouage n’étant plus reconnu ;
  • Avoir un certificat de vaccination antirabique à jour et valide ;
  • Avoir un certificat international de bonne santé : ce document doit être établi au cours de la semaine qui précède le départ ;
  • Avoir un carnet de vaccination à jour ;
  • Un titrage antirabique qui mesure ses anticorps contre la rage. En général, ce titrage sérologique est valide durant la vie entière de l’animal à condition que les vaccins soient bien réalisés correctement.

Pour éviter tout problème, faites valider tous ces documents par un vétérinaire officiel. En fonction de votre destination, d’autres documents peuvent être demandés d’où l’intérêt de bien se renseigner avant le départ.

La présentation d’un dossier incomplet une fois arrivé au pays peut engendrer des conséquences imprévues comme la saisie de l’animal et sa mise en quarantaine, sa réexpédition vers votre pays d’origine ou pire encore, son euthanasie.

Les exigences pour un séjour au sein de l’UE venant d’un pays tiers

Si vous ne vivez pas sur le territoire européen, mais souhaitez y séjourner avec votre furet, la meilleure chose à faire c’est de toujours s’informer auprès de l’ambassade du pays. Notez que même si la réglementation est la même pour les pays membres de l’UE, certains Etats ont des exigences en plus.

D’une vue globale, il faudra présenter à l’arrivée :

  • Un passeport affichant les informations citées plus haut ;
  • Une vaccination antirabique en règle ;
  • Une identification par micropuce claire ;
  • Un document attestant du titrage sérique des anticorps de l’animal : ce document doit être établi par un laboratoire agréé. Le titrage, quant à lui, doit avoir été réalisé au bout d’au moins 30 jours après la vaccination et au moins trois mois avant le départ ;
  • Un certificat sanitaire établi par un vétérinaire agrée du pays d’origine.

Enfin, il est important de bien se renseigner sur les mesures à suivre dans le cas où vous vivez en Europe, mais êtes partis à l’étranger avec votre furet et souhaitez maintenant rentrer en Europe.

 

 

Les animaux - Les animaux de rente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code