Passeport pour chien : tout ce qu’il faut savoir pour voyager avec son chien

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 20 septembre 2018)

Quand on a un chien qui fait entièrement partie de la famille, le confier à d’autres personnes, même s’il s’agit de professionnels, pendant les vacances est un crève-cœur. Va-t-il bien manger ? Prendront-ils bien soin de lui ? Aura-t-il droit à sa promenade quotidienne ? … Autant de questions qui empêchent bon nombre de familles à sacrifier leurs vacances pour le bien-être de leur fidèle compagnon. Il est donc porté à la connaissance du public qu’il est possible d’emmener son chien en voyage avec soi si ce dernier dispose d’un passeport. Comment obtenir passeport européen pour chien et que faut-il savoir là-dessus ?

Le passeport pour chien, une obligation

Comme les êtres humains, les chiens doivent avoir un passeport pour pouvoir voyager avec leurs maîtres. C’est une obligation légale instaurée depuis le 3 juillet 2014. Il a beau exister depuis quelques années, nombreuses sont encore les personnes qui ignorent les démarches à suivre pour l’obtenir.

Le passeport pour chien, comment l’obtenir ?

Pour obtenir un passeport chien, il faut s’adresser à un vétérinaire habilité à délivrer ce document. Ce dernier devra alors figurer parmi les spécialistes de la santé canine disposant d’un mandat sanitaire. Tout document délivré par de simples vétérinaires ne sera pas recevable.

Lire également – Passeport animaux : ce qu’il faut savoir

Le passeport pour chien, que mentionne-t-il ?

Etant une pièce d’identité du chien, son passeport doit fournir toutes les informations le concernant en partant de sa race, à sa taille, son état de santé, ses vaccinations, son propriétaire, … On y trouve diverses rubriques à savoir :

  • La note explicative : cette dernière donne des informations sur la délivrance du passeport
  • La page propriétaire : elle donne les coordonnées complètes du propriétaire de l’animal, notamment son nom et prénom, son adresse et son numéro de téléphone. Le propriétaire doit ensuite y apposer sa signature
  • La page description de l’animal : doivent y être mentionnés le prénom du chien, son espèce, sa race, son sexe, sa date de naissance, la couleur de son pelage, ses signes distinctifs et éventuellement, sa photo
  • La page marquage de l’animal : cette rubrique confirme l’identification du chien par transpondeur électronique ou puce électronique. L’identification par tatouage n’est plus valide pour formuler une demande de passeport surtout si le tatouage a été réalisé après le 3 juillet 2011. Dans cette rubrique, le vétérinaire doit alors mentionner le numéro d’identification de la puce électronique, son emplacement et sa date d’implantation
  • La page délivrance du passeport : c’est sur cette page que seront affichés la date de délivrance du passeport ainsi que le nom, les coordonnées et le cachet du vétérinaire qui a vacciné l’animal
  • La rubrique vaccination antirabique : cette page concerne la vaccination contre la rage. Le vétérinaire doit y préciser la date à laquelle le vaccin a été réalisé après identification de l’animal. A part les dates, on devra également y voir la validité du vaccin, sa date d’expiration, le nom du fabricant du vaccin et son numéro de lot

Passeport pour chien

A part ces informations obligatoires, le passeport peut également mentionner la sérologie de l’animal, les autres vaccins réalisés sur le chien et les traitements anti-parasitaires qu’il a reçus. Ces données ne sont généralement pas obligatoires, mais peuvent l’être dans certains pays. Il faut par exemple savoir que si votre destination de vacances est la Finlande, le Royaume-Uni, la Suède ou encore l’Irlande, le passeport du chien doit présenter une attestation de traitement contre les vers plats, traitement qui doit avoir été réalisé entre 24 à 120 h avant l’arrivée au pays de destination.

Il convient de préciser que pour tous les vaccins administrés, antirabique ou autres, le document doit préciser la date d’injection et l’étiquette du produit injecté. Cela est indispensable, car la reconnaissance de la validité du vaccin varie selon les pays. Si, en règle générale, la validité est de un an, elle peut durer moins que cela en fonction du vaccin utilisé.

Enfin, toujours en termes de vaccination, tous les chiens doivent être vaccinés contre la rage à partir de trois mois. Et si le chien est issu d’un pays ne figurant pas sur la liste EG 592/2004, mais que lui et son propriétaire comptent séjourner en France, il faudra présenter les résultats d’un test sanguin.

En savoir plus sur l’assurance animaux.

Découvrez aussi :

Le passeport pour chien, quelles sont les conditions requises pour sa délivrance ?

Pour que le vétérinaire puisse délivrer un passeport à votre chien, ce dernier doit :

  • Etre âgé de plus de trois mois
  • Faire l’objet d’une identification par puce électronique
  • Etre vacciné contre la rage

Si le chiot a moins de trois mois, vous ne pourrez pas voyager avec lui. S’il a plus de trois mois, mais que l’une des deux autres conditions n’est pas respectée, le vétérinaire devra d’abord mettre votre chien en règle. En cas d’absence de puce électronique, le spécialiste l’implantera et en l’absence de vaccin ou d’un vaccin dont la durée de validité est expirée, il le lui injectera.

Tout ce qu’il faut savoir pour voyager avec son chien

Le passeport pour chien, qu’en est-il des chiens de catégorie 1 et de catégorie 2 ?

Les chiens de catégorie 1 sont des chiens d’attaque obtenus par croisements de différentes races et qui ne sont pas reconnus par le LOF. Les faire voyager à bord d’un transport en commun est interdit. Si vous venez d’un autre pays de l’UE ou non, et que vous souhaitez séjourner en France, il est formellement interdit d’y faire entrer un chien de catégorie 1.

Les chiens de catégorie 2 sont les chiens de garde et de défense dont la race est reconnue par le LOF. Comme les chiens de catégorie 1, leur propriétaire doit avoir un permis de détention ainsi qu’une carte d’identification de l’animal. Toutefois, à l’inverse des chiens d’attaque, ils peuvent être transportés à bord de transport en commun, mais à condition d’être muselés. Et si le voyage prévoit un transfert en avion, ces chiens sont interdits en soute. Ils sont toutefois autorisés sur les vols de fret proposés par certaines compagnies. Il est également possible d’en faire entrer en France, mais sous des conditions très strictes.

Le passeport pour chien, pour des vacances hors de l’Union Européenne

Les informations ci-dessus sont valables lorsque le maître et son chien vivent dans un pays de l’UE, donc pour un passeport européen chien, et que leur destination de vacances ne sort pas des frontières de l’Europe.

  • De l’UE vers des pays hors UE :

Par contre, si la destination se situe en dehors de l’UE, les informations citées ci-dessus peuvent ne pas suffire. Il est donc conseillé de se renseigner auprès de l’ambassade ou du consulat du pays de destination pour se mettre en règle. L’absence d’autres documents obligatoires peuvent parfois obliger les autorités de certains pays de destination de prendre des mesures drastiques.

  • Des pays hors UE vers l’UE :

Dans le cas où vous vivez dans un pays hors de l’UE ou avez séjourné dans un pays hors de l’UE avec votre chien et que vous souhaitez maintenant revenir au sein de la Communauté européenne, il faudra faire faire un test sanguin à votre chien, au moins 30 jours après la vaccination avant d’aller en Europe. L’attestation de ce test doit être incluse dans le passeport.

voyager avec son chien

  • Des pays hors UE vers la France :

Si vous venez d’un pays non membre de l’UE et que vous souhaitez séjourner en France avec votre chien, vous devrez présenter, à part son passeport, un certificat sanitaire individuel conforme à la réglementation européenne.

Il faudra également lui faire effectuer un test de filtrage sérique des anticorps antirabiques avant de revenir en France. Ce test doit être réalisé avant le départ et être positif avec des vaccins bien à jour.

Le certificat sanitaire international c’est quoi ?

Egalement appelé certificat de bonne santé sur le passeport chien, ce document est exigé lorsque le propriétaire et son chien voyagent vers les pays non membres de l’UE ou qui viennent de pays non membres de l’UE pour aller en France.

Ce certificat atteste, suite à un examen clinique, que le chien est en parfaite santé et peut supporter le transport.

Voyage en avion, le chien autorisé ?

Même avec un passeport valide, certaines compagnies refusent de faire monter des chiens à bord de l’avion même s’ils voyagent, généralement en soute. Seuls les chiens d’assistance sont autorisés par certaines compagnies.

Et pour les compagnies qui acceptent des chiens en soute, leur poids doit généralement varier de 6 à 75 kg.

2 réflexions au sujet de « Passeport pour chien : tout ce qu’il faut savoir pour voyager avec son chien »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *