Alpine : La race caprine Alpine

Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 14 août 2018)

L’alpine désigne une race caprine issue des massifs alpins. Elle apparaît sur le livre généalogique en 1930. Elle est appréciée pour sa production laitière.

Ses caractéristiques

De format moyen, la chèvre alpine toise entre 70 à 80 cm au garrot pour un poids de 50 à 70 kg. Le bouc, quant à lui, mesure jusqu’à 1 m et pèse dans les 80-100 kg.

Cette race a une tête triangulaire et un profil concave. Elle a des arcades sourcilières saillantes et de longues oreilles pointant vers l’avant. Certaines bêtes peuvent avoir une barbiche et des pampilles, mais cette caractéristique n’est pas obligatoire. En ce qui concerne leurs cornes, elles sont moyennes chez les femelles et plus longues chez les mâles. Il arrive que certaines alpines n’en aient pas et on parle alors de type motte.

En ce qui concerne leur corps, il est longiligne souligné par :

– une poitrine profonde

– un bassin large

– des membres solides composés de bons aplombs et des articulations sèches

– des onglons durs qui doivent être taillés, au moins deux fois par an

Chez les femelles, la mamelle est volumineuse avec des trayons dirigés vers l’avant.

Pour ce qui est de sa robe, elle est généralement chamoisé ou fauve avec une ligne dorsale et des extrémités de couleur noire. On peut néanmoins trouver des robes polychromes avec des taches grises ou blanches.

Le poil est ras, mais plus long au niveau du dos et du poitrail du bouc.

L alpine

Lire aussi :

Ses intérêts productifs

La chèvre alpine est une race laitière. Elle peut produite jusqu’à 790 kg, voire 1000 kg de lait par lactation. Cette période dure environ 270 jours.

Le lait est idéal pour la fabrication de fromage puisqu’il affiche un tau butyreux et protéique élevé.

A part le fromage, les chevreaux mâles de cette race donnent aussi une viande de qualité.

Quand aux bêtes, en général, elles donnent un peau appréciée des tanneurs.

Son mode d’élevage

L’alpine est une race rustique qui peut s’adapter à différents milieux. Les chèvres sont fertiles et la mise bas est facile. Ce sont de bonnes mères qui peuvent d’occuper, sans problème, de deux chevreaux à la fois.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *