Rouge de l’ouest : La race ovine la rouge de l’ouest

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 14 août 2018)

La rouge de l’ouest est une race de mouton d’élevage et bouchère de la région de Maine-Anjou. Elle est le fruit du croisement entre des brebis de la région et les mâles provenant d’Angleterre. La race, nouvellement créée, obtient sa reconnaissance en 1963. On réalisera son arbre généalogique cinq années plus tard. La rouge de l’ouest est identifiable par sa tête de couleur rouge légèrement rosée.

Ses caractéristiques physiques

  • Taille moyenne

Le mâle de la race a un poids entre 110 et 130 kg. Quant aux femelles, elles pèsent en moyenne entre 80 et 90 kg.

  • Couleur

La toison de la rouge de l’ouest est entièrement blanche, une couleur qui n’est pas présente au niveau de la tête et des pâtes à partir des genoux. Le rouge rosé domine sur les parties dépourvues de poils. Cette race se distingue également par l’absence de cornes ainsi que par des yeux de taille importante.

En ce qui concerne sa silhouette, elle est marquée par une carrure assez large, faisant suite à un dos droit et assez long par rapport à celui des autres races de moutons. Son tronc se démarque par sa longueur beaucoup plus importante. Les membres ne sont pas très longs.

Ses rendements

Côté production, les agneaux de cette race offrent un rendement de 50 %. Ils sont appréciés pour leur viande fine, contenant peu de matières grasses. De plus, l’agneau est très rentable puisque son poids peut facilement excéder les 25 kg au bout de ses 70 jours.

Le bélier peut être utilisé dans différents croisements avec d’autres races notamment pour améliorer la qualité des races laitières. Il a aussi la particularité de pouvoir être exploité tout au long de l’année, que ce soit pour la production de viande ou pour la reproduction.

mouton rouge de l ouest

Lire aussi :

Conditions de vie et d’élevage

D’une manière générale, la rouge de l’ouest est une race très facile à élever. En effet, elle ne nécessite pas de grandes infrastructures, mais peut très bien être élevée en pâturage comme en bergerie. Elle peut également partager l’herbage des bovins.

En ce qui concerne leur performance de reproduction, la brebis est apte à se reproduire très tôt. En moyenne, la femelle peut mettre bas à 1,85 agneau par portée. Elle a donc autant de chance de donner naissance à un seul agneau ou à deux par portée.

Elle produit assez de lait pour nourrir correctement jusqu’à trois agneaux à la fois. La saison des amours est facilement identifiable chez la rouge de l’ouest, ce qui facilite son élevage et la promotion de sa reproduction dans les élevages.

Les perspectives d’amélioration de la race

Cette race fait régulièrement l’objet d’études destinées à son amélioration à long et à court terme. Une évaluation annuelle est réalisée sur 150 mâles scrupuleusement sélectionnés à partir de leurs performances bouchères et d’élevage. Dix béliers sont choisis pour devenir des « améliorateurs boucherie » si les caractéristiques de leurs descendants sont probantes. Ils pourront faire l’objet de dons pour des inséminations artificielles afin de renforcer soit le cheptel en race pure, soit celui des races croisées selon leurs caractéristiques respectives.

Des évaluations similaires sont réalisées à l’encontre de la brebis, mais pour des critères correspondant spécialement à la femelle.

Il est à noter que 25 % des inséminations en relation avec cette race réussissent.

Localisation

Le cheptel de la rouge de l’ouest en race pure regroupe plus de 240 000 têtes. Une grande partie se trouve dans l’ouest de la France. Elle est aussi présente dans le Centre et le Sud Ouest du pays, et plus récemment en Belgique.

Avec la bleu de Maine, ces deux races ont des silhouettes similaires. Elles ont été obtenues par le même croisement entre les brebis françaises et les béliers anglais. La différence c’est que la rouge de l’ouest a la tête rouge rosé tandis que celle de la seconde est bleue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *