Highland : race bovine Highland

No votes yet.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 14 août 2018)

Originaire des Highlands, en Ecosse, la highland désigne ici une race bovine très robuste qui bénéficie d’une excellente longévité.

Ses caractéristiques

La highland est une race de petit format puisque :

  • les vaches ne sont hautes que de 1,1 m au garrot en moyenne pour environ 450 kg
  • les taureaux ont une hauteur de 1,3 m au garrot en moyenne pour environ 650 kg

Cette race se distingue par une tête assez courte laquelle est entièrement recouverte d’une longue frange de poils masquant presque leurs yeux. Elle est aussi pourvue de longues cornes qui s’incurvent vers le haut chez les vaches et vers le bas, chez les taureaux.

Leurs membres, pourvus de pieds larges, sont aussi courts, mais forts.

Les highlands sont dotés d’un double pelage constitué de:

  • un manteau composé de longs poils épais et un peu ondulés
  • un duvet composé de poils courts

En hiver, son pelage est très dense pour protéger la bête du froid, mais quand les beaux jours se rapprochent, il perd peu à peu de volume.

Leur robe est, généralement, de couleur rouge brun, mais il est possible de rencontrer des highlands à la robe noire, grise, crème, bringée, … Ces variantes sont les anciennes races qui ont donné naissance à la highland d’aujourd’hui.

Caractéristiques de highland

Lire aussi :

Les intérêts en matière de production

Les highlands sont élevés pour leur qualité bouchère. Lorsque la race est pure, la viande est tendre, persillée et non grasse avec un taux de cholestérol très bas. Elle a toutefois un goût assez prononcé, proche de celui du bison.

Etant donné que la race highland est rustique et que les éleveurs pratiquent un élevage extensif, il faut patienter jusqu’à quatre ans pour avoir un animal de qualité. Malgré ce délai assez long, les coûts sont réduits puisque ces bêtes se nourrissent exclusivement de foin et d’herbe.

Afin d’optimiser son potentiel boucher, il est possible de croiser la highland avec d’autres races bouchères.

Mode d’élevage

En tant qu’animal rustique, la highland supporte les plus rudes climats qu’il s’agisse de neige, d’humidité ou de froid.

Elle n’est pas difficile en termes d’alimentation puisque peut très bien se contenter des végétaux laissés par les autres races. Elle peut vivre au pré pendant toute l’année sans aucune difficulté à condition de lui donner de l’eau et de l’ombre en été.

Elle ne nécessite que de quelques soins et est rarement malade.

C’est une race très docile, calme et placide.

Les vêlages se font sans difficultés et les vaches sont d’excellentes mères. Elles peuvent vêler jusqu’à environ 20 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *