Husky, un chien de traîneau

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 20 septembre 2018)

Le husky est un chien adorable et très sympathique. Il est originaire de la Sibérie, d’où son appellation complète de Husky de Sibérie ou husky sibérien. Dans son berceau natal, il est élevé pour devenir un chien d’attelage, mais dans les autres pays, c’est un compagnon fidèle au caractère enjoué et très énergique. Si vous souhaitez en élever un, voici ce que vous devez savoir sur cette race de chien.

Les origines du husky

L’origine de chien husky remonte à 2000 ans av. J-C. C’est effectivement une race très ancienne que le peuple Tchouktches a élevé en guise de chien de traîneau, de chien gardien et de compagnon pour les enfants. L’animal au caractère doux était assez docile, mais il lui faut quand même un bon dressage pour qu’il n’endommage pas vos meubles.

Au temps des Tchouktches, une légende raconte que le husky est né du loup et de la lune. C’est pour cela qu’il a l’apparence du loup et une queue en forme de croissant de lune. Cette histoire dit aussi que lorsque la lune est pleine, les huskys et les loups sortent pour l’appeler afin qu’elle se cache à nouveau.

Concernant son nom, « husky », dans la langue Tchouktches signifierait « enroué ». Cet adjectif se réfère à l’aboiement de l’animal.

Le husky, un héros du 20e siècle

Husky

En 1909, un marchand de fourrure russe emmène en Alaska neuf huskys qu’il souhaite faire participer à la compétition All Alaska Sweepstakes. La course était longue de 653 km, mais l’attelage des husky est quand même arrivé à la troisième position. Pour une première fois, ce fut un véritable exploit pour ces chiens. D’ailleurs, les spectateurs sont restés admiratifs devant leur prouesse tant et si bien que l’un d’entre eux, un Ecossais, décide de participer à l’édition 1910 en y faisant concourir trois attelages d’un total de 61 huskys. Sur les trois, l’un est arrivé en première place, l’autre en seconde position et la dernière en quatrième position. A partir de là, le husky développe une belle notoriété encore renforcée par leur prouesse de 1925.

En effet, quand la diphtérie fit rage dans le village de Nome, en Alaska, en hiver 1925, un relais d’attelage tiré par des huskys, dont le très célèbre Balto, ont permis de transporter le sérum pour guérir les malades. Dès lors, la notoriété du husky couvre tout le territoire jusqu’à se faire entendre à l’internationale.

En 1930, l’American Kennel Club reconnaît officiellement la race et en 1938, le Siberian Husky Club of America est ouvert.

Il faut attendre l’année 1970 pour que cette race arrive en France et trois ans plus tard, en 1973, pour qu’elle soit inscrite au LOF. Depuis avril 1992, elle est gérée par le club Siberian Husky France.

Les caractéristiques du husky sibérien

Le husky est un chien de taille moyenne ayant l’apparence du loup. C’est un animal résistant, léger et endurant. C’est pour cela qu’il fait un excellent chien de traîneau. Il se démarque des autres chiens par :

  • Sa taille variant entre 50 à 60 cm pour un poids allant de 16 à 27 kg
  • Sa queue en brosse : c’est un trait caractéristique des chiens nordiques
  • Ses oreilles triangulaires de taille moyenne et dont les extrémités arrondies pointent un peu vers le bas
  • Ses yeux légèrement placés en oblique, en forme d’amande et souvent de couleur marron ou bleue. Certains chiens ont une hétérochromie c’est-à-dire une différence de couleur entre les deux iris des deux yeux ou une différence de couleur au sein d’un même iris
  • Ses poils doubles et de longueur moyenne. Le sous-poil du husky est dense et très doux
  • Ses marques sur la tête : ces dernières varient d’un animal à l’autre, mais ce trait caractéristique au husky le diffère des autres races. On les appelle masques

En ce qui concerne sa robe, toutes les couleurs allant du noir au blanc sont admises ainsi que les tons gris, sable, brun, argent. Animal très endurant, son espérance de vie se situe entre 12 à 15 ans.

Les caractères du husky

chien Husky

Le husky :

  • Est un piètre chien de garde étant donné qu’il n’est pas du tout agressif, mais est un excellent compagnon de jeu pour les enfants et les adolescents. Il ne s’intéresse toutefois pas trop aux petits enfants
  • Est très énergique, hyperactif et espiègle. Il a besoin de se dépenser beaucoup tout au long de la journée. En plus de plusieurs sorties par jour, il doit évoluer dans de grands espaces. Il n’est donc pas adapté à la vie en appartement
  • Est sociable avec les autres chiens et peut s’entendre très bien avec les chats, à condition de lui apprendre quelques limites. Il se sent également très bien en compagnie des hommes et des enfants
  • A un caractère têtu d’où l’intérêt de le dresser dès son jeune âge
  • Est un chien très jovial et sympathique. Il aime les longues promenades et les jeux, mais attention, il se désintéresse assez vite des jeux autour de la balle ou du bâton

Entretenir son chien husky

Pour bien entretenir son husky, il faut savoir que :

  • Ce chien n’a pas besoin d’être lavé, car il peut se laver tout seul comme les chats. Lui donner un bain est même déconseillé pour ne pas endommager ses poils et sa peau
  • Le husky mue deux fois par an. La mue peut durer plusieurs semaines et quand cela arrive, il faut penser à le brosser tous les jours. En dehors de la mue, un brossage hebdomadaire suffit pour qu’il ne perde pas trop de poils
  • Pour qu’il garde sa belle fourrure, il faut égaliser de temps en temps les poils qui dépassent des oreilles et couper ceux qui poussent entre ses doigts. Il faut, par contre, éviter le toilettage complet
  • L’intérieur de ses oreilles doit régulièrement être vérifié. Si vous remarquez des croûtes ou des parties rouges, il faut l’emmener consulter un vétérinaire
  • Comme tous les chiens, il est sujet aux tiques et autres parasites. Il faut donc le faire passer au crible après chaque balade
  • Après une longue balade et de manière systématique, pensez à vérifier l’état de ses coussinets et de ses griffes. Ces dernières doivent être coupées à l’aide d’une pince coupe-ongles appropriée si elles sont trop longues, car l’animal étant hyperactif, risque de se les arracher en jouant ou en courant
  • Il est sujet aux troubles digestifs et aux maladies oculaires

En matière d’alimentation, le husky n’est pas trop gourmand vu sa taille moyenne. En général, il lui faut entre 400 g à 600 g de viande par jour. Si vous souhaitez le nourrir aux croquettes, pensez à prendre des croquettes adaptées aux chiens nordiques. Ces formules se composent de légumes et de poissons et sont dépourvues de céréales, aliments que le husky ne consomme généralement pas. Il faut aussi éviter de lui donner des féculents qui sont difficiles à digérer. Et en dehors des repas, donnez-lui un os à moelle d’origine naturelle pour qu’il puisse avoir quelque chose à grignoter tout au long de la journée.

 

2 réflexions au sujet de « Husky, un chien de traîneau »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *