Golden Retriever : origine et histoire du Golden Retriever

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 19 octobre 2018)

Deuxième chien préféré des Français après les Bergers Allemands, le Golden retriever est un animal intelligent, doux, docile et sociable. C’est le meilleur compagnon qu’un chasseur puisse avoir et le meilleur ami de nos enfants. En gros, il est aussi travailleur que joueur et saura vite vous rendre votre affection. Avant d’en accueillir un chez vous, attendez néanmoins de savoir d’où il vient, comment il se comporte et comment en prendre soin.

La « vraie » histoire du Golden Retriever

Golden Retriever : origine et histoire du Golden Retriever

Quand on évoque l’origine et l’histoire du Golden Retriever, on sait que l’animal est lié à un certain Lord Tweedmouth, mais comment se sont-ils rencontrés ? Est-ce vrai que ce monsieur a acheté le premier Golden à un cirque ou a-t-il créé lui-même la race ? Voilà ce qu’il en est réellement …

Vers la deuxième moitié du 19e siècle vivait un homme passionné d’animaux et surtout de chien. Il s’appelait Sir Dudley Coutts Marjoribanks alias Lord Tweedmouth. Ce dernier vivait dans son domaine de Guisachan qui se situe en Ecosse. Il y élevait déjà des chiens, mais à l’origine, il n’avait pas de Golden Retriever et d’ailleurs, cette race n’existait pas encore à cette époque jusqu’à ce que l’homme le crée en croisant deux races de chiens différents.

Il faut savoir que Lord Tweedmouth était également un passionné de chasse. Comme tout bon chasseur, il avait besoin d’un chien pour rapporter le gibier tué. Ce chien devait être assez fort pour apporter le gibier, assez rapide pour l’atteindre rapidement, assez docile pour le ramener auprès de son maître et doté d’une bouche tendre pour qu’il n’abîme pas le gibier.

Comme la chasse était une activité très appréciée à l’époque surtout qu’il permettait de s’enrichir, les chasseurs voulaient avoir un chien docile auprès d’eux. Il devenait alors indispensable de sélectionner les meilleurs chiens rapporteurs et même s’il en existait déjà à l’époque, Lord Tweedmouth n’était pas satisfait. Il voulait un chien encore plus habile et un chien qui puisse donner une descendance avec les mêmes qualités en matière d’aptitude et de caractère. Pour obtenir ce chien idéal, il eut l’idée de créer une nouvelle race en croisant son chien Nous qui était un retriever à poil jaune avec sa chienne Belle qui était un Tweed Water Spaniel.

L’accouplement donna naissance, en juin 1868, aux premiers Yellow Retriever, futur Golden Retriever, de l’histoire. Les deux chiens eurent quatre petits dont trois femelles et un mâle.

La création de la race n’avait pas pour objectif d’améliorer la beauté physique du chien, mais d’obtenir une nouvelle race aux capacités aquatiques accrues, au caractère agréable et docile et à une robe imperméable. La première fratrie née est apparue avec une robe « Yellow » et d’ailleurs, jusqu’en 1905, année où le domaine de Guisachan a été vendu, la race a été appelée « Yellow Retriever ».

Amélioration de la race

race chien

Après 1868, Lord Tweedmouth tenta d’améliorer la nouvelle race de « Yellow Retriever » en réalisant d’autres croisements des premiers petits nés avec d’autres races comme le flat, le setter roux ou encore le Wavy Coated Retriever.

Ses années de recherche se sont étendues de 1868 à 1889, une période au cours de laquelle, ses essais ne se sont pas tous soldés par une réussite. En effet, si à certains moments, il a obtenu de bons chiens dignes d’être inclus dans la race des Yellow Retriever, à d’autres moments, les résultats des croisements ont été si catastrophiques que les chiens nés de ces échecs ont été donnés à des voisins du domaine.

Au final, Lord Tweedmouth n’a gardé que les chiens répondant aux critères du Yellow Retriever dont la couleur de robe jaune-dorée.

De son vivant, Lord Tweedmouth a tenu un registre de toutes les naissances qu’il a obtenues à Guisachan en prenant soin de mentionner le nombre de petits par fratrie, le sexe des chiens, la couleur de leur robe et tout ce qui permettrait de distinguer la race des autres Retrievers. Quand le second Lord Tweedmouth a pris les rênes du château, il a continué à élever des Golden sans tenir de registre. On aura au moins su comment la race est née et a évolué au fil des ans.

La lumière sur le terme « Retriever »

Le terme « retriever » ne se réfère pas à une race de chien en particulier, mais plutôt à une variété de chien apte à rapporter le gibier tué par des chasseurs. En effet, tous les chiens accompagnant les chasseurs étaient à l’époque appelés retriever et c’est pour cela que des préfixes ont été rajoutés, au fur et à mesure que les races se précisaient.

Le terme est apparu pour la première fois au 16e siècle quand Shakespeare a fait mention d’un retrieving Water Spaniel, un chien rapporteur qui pouvait évoluer avec habilité dans l’eau.

Un Mémorial dédié au Golden Retriever

Après 1905, le Golden Retriever était encore appelé Yellow Retriever et le Kennel ne le reconnaissait pas encore en tant que race à part entière. Il a fallu attendre l’année 1913 pour que les passionnés de la race bougent pour le faire reconnaître. Il fut alors enregistré dans le registre et l’association Golden Retriever Club fut fondée. Ce n’est toutefois qu’en 1920 que le nom de Golden Retriever fut adopté définitivement à la place de Yellow Retriever.

A partir de là, toutes les nouvelles naissances ont été enregistrées et de nouvelles améliorations ont encore été menées à Guisachan.

Pour rendre hommage au chenil de Guisachan, là où le Golden Retriever est né, le Golden Retriever Club organise chaque année un mémorial festif sur l’ancien domaine où la maison est aujourd’hui en ruine. A chaque édition, les passionnés venus du monde entier s’y retrouvent pour découvrir et redécouvrir l’histoire de ce chien très prisé aussi bien des adultes que des enfants.

Une description générale du Golden Retriever

D’une vue globale, le Golden Retriever affiche les caractéristiques suivantes :

  • Couleur de la robe : nuances de beige à crème
  • Taille : 50 à 60 cm
  • Poids : environ 30 kg
  • Poil : mi-long, ondulé et épais. Il est aussi pourvu d’un sous-poil épais rendant sa fourrure imperméable
  • Durée de gestation de la femelle : 62 à 64 jours
  • Espérance de vie : 12 ans

D’un point de vue morphologique, le Golden Retriever est un chien au physique bien bâti et puissant. Cela implique :

  • Une tête pourvue d’oreilles tombantes de taille moyenne, d’un large museau avec une truffe noire et brillante ainsi que d’yeux bien écartés de couleur noisette.
  • Une queue de longueur moyenne portée à la hauteur du dos. Celle-ci ne se recourbe jamais
  • des pattes au bout rond avec des griffes de couleur claire

Pour faire partie de la race, la couleur de la robe est le critère premier. En effet, un chien même présentant les mêmes caractéristiques, mais à la robe chocolat, blanc, acajou ou encore noir ne peut être qualifié de Golden Retriever, Golden se référant justement à la couleur de robe de l’animal.

Le caractère du Golden Retriever

Golden Retriever

Le Golden Retriever est un chien :

  • qui aime l’eau
  • travailleur qui aime se rendre utile et contribuer au quotidien de sa famille d’adoption
  • facile à éduquer et très docile
  • intelligent et qui a grande confiance en lui
  • amical et sociable qui aime jouer avec les enfants

Pour faire son bonheur, vous devez seulement lui témoigner de l’affection, lui faire faire des exercices physiques réguliers et lui réserver un vaste espace extérieur. Si vous vivez en appartement, il pourra s’en accommoder, mais n’oubliez pas de le faire sortir au moins trois fois par jour, voire plus si vous le pouvez. S’il reste trop longtemps cloîtré, il vous sera difficile de le maîtriser étant donné que sortie ou pas, il devra quand même dépenser son trop-plein d’énergie.

Élever un Golden Retriever

Pour ceux qui veulent élever un Golden Retriever, sachez que :

  • il a besoin de sortir plusieurs fois par jour
  • il a besoin d’être brossé une fois par semaine : le brossage permet de retirer les poils morts pour que la peau du chien puisse respirer
  • il faut l’emmener nager de temps en temps, car c’est un chien qui adore l’eau. Il préfère surtout la mer, mais un lac ou une rivière fera son bonheur
  • il a besoin de jeux comme rapporter le frisbee, le bâton, la balle, … aussi bien dans l’eau ou hors de l’eau
  • il a besoin d’une alimentation adaptée à son âge, à son sexe, aux exercices physiques qu’il fait et à son mode de vie, car c’est un chien sujet aux problèmes de surpoids. Toujours en termes d’alimentation, évitez de lui donner de la pâtée, mais préférez les croquettes sèches ou le riz et la viande blanche. Gardez en tête que le Golden Retriever est un chien gourmand. Il serait alors intéressant de diviser, pour chaque repas, sa ration en deux et de les lui donner tout au long de la journée. Vous pouvez également lui donner des friandises ou des os à mâcher pour qu’il puisse s’occuper et avoir une dentition saine et propre

Pour ce qui est de sa santé, le Golden retriever est assez robuste, mais il peut être victime de problèmes de peau causés par une allergie. Il faut également nettoyer régulièrement ses oreilles et en cas de brunissement suspect, l’emmener immédiatement chez le vétérinaire. Au niveau émotionnel, il faudra faire attention, car il souffre souvent de solitude ou de stress surtout en l’absence de son maître.

Une réflexion au sujet de « Golden Retriever : origine et histoire du Golden Retriever »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *