Shetland : Ce qu’il faut savoir sur le cheval Shetland

Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 14 août 2018)

Son nom lui vient de sa terre natale, les îles Shetland en Ecosse. Lorsqu’on l’utilise pour identifier des chevaux, on se tourne automatiquement vers une race connue de poney.

Origine

Le Shetland doit sa petite taille au climat rude de l’Ecosse. Malgré cette caractéristique, c’est un cheval robuste exploité pour transporter des marchandises ou même tirer les wagons de charbon. Au premier coup d’œil, il apparaît comme une bête bien bâtie et solide.

Standards

Le Shetland est doté d’une tête bien droite trônant sur une encolure massive. Il possède des yeux proéminents, un front assez large, des naseaux ouverts et des oreilles courtes qui se tiennent bien droites. Cela lui donne un air sérieux et très attentif.

Son corps, un peu potelé se compose d’un dos court et de rein robuste qui lui permet de transporter aisément de lourdes charges. Ce corps trapu repose sur des membres courts pourvus d’une ossature solide et lesquels se terminent par des sabots ronds à la corne très résistante.

Cette race est très poilue que ce soit sur tout le corps ou au niveau des crins. Son toupet couvre d’ailleurs une grande partie de sa face. Pour s’adapter aux saisons changeantes, le Shetland est doté d’un poil brillant et fin pendant les beaux jours estivaux auxquels se rajoutent des poils drus et serrés pendant l’hiver.

Ce poney peut mesurer entre 90 à 107 cm et pas 1 cm de plus.

La robe pie prédomine dans cette race, même dans ses états les plus originaux. Seul l’appaloosa n’est pas admis.

Ce qu il faut savoir sur le Shetland

Lire aussi :

Santé

Né dans un climat capricieux et rude, le Shetland est un cheval robuste qui a une excellente résistance aux maladies et aux lésions ou boiteries.

Il est toutefois, assez gourmand et sans surveillance, il peut absorber une grande quantité de nourriture. Le principal danger est présent lorsqu’il mange dans le pré puisque l’herbe y est très grasse ce qui favorise, chez la bête, des fourbures pouvant être plus ou moins graves.

Petite précaution : il est conseillé de lui administrer, de manière régulière, des vermifuges pour prévenir le parasitisme entraînant parfois des coliques.

Bien surveillé, il peut vivre jusqu’à trente ans ou plus.

Aptitudes

  • Caractères : docile, patient, doux et énergique : cela fait de lui un compagnon idéal pour les enfants
  • Endurance : robuste et maniable, ce cheval peut être monté en compétition ou pour des activités de loisirs. Il peut accompagner les petits dans n’importe quelle discipline d’équitation et même participer à des concours
  • Comportement : c’est un cheval très doux qui se laissera caresser, brosser, déguiser ou toiletter pendant des heures durant lorsqu’il se trouve dans un cadre rassurant

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *