Limousine : Ce qu’il faut savoir sur la race bovine limousine

Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 14 août 2018)

 

La race bovine appelée limousine est apparue vers le 18e siècle. Elle tient la seconde place dans la liste des races bovines du type allaitant en France. Depuis ces vingt dernières années, son élevage est de plus en plus adopté dans l’hexagone. D’ailleurs, son effectif est deux fois plus important aujourd’hui par rapport à celui de la fin du 20e siècle.

Les caractéristiques principales de la limousine

  • Robe :

La robe de la race bovine limousine est régulière sur l’ensemble de son corps. Elle est soit foncée, avec une teinte acajou c’est-à-dire d’un type de marron rougeâtre soit presque rouge clair. Des petites zones claires se trouvent tout autour des yeux et au niveau du mufle.

  • Taille :

Les femelles de cette race ont une taille moyenne de 1,40 m et pèsent jusqu’à 750 kg. Quant aux mâles, ils ont 0,05 m de plus que les vaches et peuvent peser jusqu’à 1 100 kg. Grâce à ces mensurations, cette race fait partie de la classe des bovins grands formats.

  • Forme des cornes :

Les cornes différencient la vache du taureau. Leurs cornes arquées vers l’avant sont l’une des caractéristiques des taureaux de cette race. Leurs extrémités remontent vers le haut, ce qui leur permet de devenir une arme défensive efficace en cas d’attaques. C’est d’ailleurs pourquoi certains éleveurs choisissent de les enlever afin d’éviter les blessures entre bêtes se trouvant dans un même enclos. Aujourd’hui, la science a permis de mettre au point de nouvelles lignées sur lesquelles les cornes sont inexistantes. Toutefois, le développement de cette sous-race de limousine ne bénéficie pas encore de l’approbation du « herd book ».

  • Silhouette :

Les bœufs de la race limousine ont l’arrondi de culotte bien visible, ce qui se traduit par une culotte bien fournie jusqu’à la partie supérieure des cuisses.  La silhouette s’affine au niveau des membres.

Son rendement

En tant que race allaitante, le principal produit émanant de la limousine est sa viande. Celle-ci peut être exploitée à tous les stades du développement de la vache et du taureau. Effectivement,  que l’animal soit au stade de veau de lait, de broutard, de taurillon, de génisse lourde, de bœuf ou encore de vache en réforme, sa viande peut être commercialisée en gardant toujours la même qualité. La finesse de son grain de viande ainsi que son côté fondant et savoureux font sa renommée.

Elle contient également une faible proportion de matière grasse, ce qui lui permet d’être plus inoffensive pour la santé par rapport à d’autres viandes bovines.

Cette viande est aussi à l’origine de différentes certifications rouges formant l’enseigne appelée « Blason prestige ».

Grâce à ses caractéristiques bouchères, la race limousine fait l’objet de croisement avec d’autres races laitières afin d’en renforcer les rendements dans les deux branches de production.

bovine limousine

Lire aussi :

Le mode d’élevage et bilan de santé de la limousine

  • Le vêlage de la femelle limousine

La femelle limousine est rarement soumise à des difficultés de vêlage. En moyenne, une mère en bonne santé peut mettre bas à un veau par année et ce, jusqu’à ses 11 ans. Elle est également capable de nourrir efficacement son veau durant ses premiers mois de vie.

  • Sa potentialité d’adaptation

A ses origines, la race bovine limousine fut élevée dans des conditions climatiques et géographiques rudes. Ceci lui permet de s’adapter facilement à presque tous les climats. Elle peut également survivre dans des pâtures sans grande végétation.

  • La race limousine et l’homme

La race limousine n’entre en contact avec l’homme qu’à de rares occasions, en cas de problèmes de santé, par exemple. Durant les saisons où les pâtures sont riches en végétation, taureaux et vaches sont relâchés librement dans les prairies. A cause de cet éloignement, leurs réactions par rapport à cl’homme ne peuvent pas être prévisibles. D’ailleurs, la race limousine est reconnue pour ses fameux coups de pieds.

Sa présence dans le monde

L’élevage de la race bovine limousine est très pratiquée dans sa région d’origine, la partie occidentale du Massif Central. La race est aussi présente dans plusieurs pays où elle est restée authentique ou croisée avec d’autres races.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *