Adopter un hamster : 5 choses que vous devez savoir sur ce petit rongeur

(Mis à jour le: 20 août 2019)
Adopter un hamster : 5 choses que vous devez savoir sur ce petit rongeur
4.3 (86.67%) 3 vote[s]

Si vous voulez un animal de compagnie chez vous, vous pouvez penser au hamster, nommé scientifiquement « cricetinae ». Sa douceur et sa facilité de prise en charge conviennent parfaitement aux enfants. Son caractère vif et curieux peut également attirer les adultes. Si vous êtes décidé d’adopter ce petit rongeur, voici ce que vous devez savoir sur lui.

Le physique du hamster

Dans une animalerie, vous allez vous apercevoir que tous les hamsters ne sont pas identiques. En effet, on compte plusieurs espèces, mais ceux qu’on vous propose sont ceux qui peuvent être apprivoisés comme le hamster doré, le hamster russe, le hamster de Roborovsky, le hamster sibérien et le hamster chinois.

Cet animal est relativement petit. La plupart d’entre eux ont des poils courts. On rencontre de multiples coloris de robes, mais certaines espèces peuvent avoir une raie dans leur dos. Le hamster a des pattes larges et courtes se terminant par de petites griffes. Il a quatre pattes, mais il lui arrive de se tenir sur deux pattes pour observer son environnement. Il a un excellent odorat et une ouïe très développé. Toutefois, il ne supporte pas les bruits forts. Malgré ses grands yeux noirs, il n’a pas une vue exceptionnelle. Ses deux petites poches au niveau des joues forment aussi une touche distinctive de ce rongeur. Celles-ci lui permettent de stocker et de transporter de la nourriture.

Adopter un hamster mâle ou femelle et un seul hamster ou deux ?

Tout ce qu'il faut savoir sur le hamster

A l’animalerie, on peut vous proposer un mâle ou une femelle. Le sexe n’a pas vraiment d’importance dans ce choix, car il n’a aucun impact sur le comportement du hamster. Il faudra tout de même faire attention à son âge. Il ne doit pas être trop jeune, ni trop vieux. L’idéal est d’avoir un animal entre 5 et 10 semaines.

Si l’éleveur vous conseille de prendre deux rongeurs, ce n’est pas pour augmenter la facture. Dans le cas où vous choisissez un hamster doré, il est préférable de l’avoir seul : il ne supportera pas d’avoir d’autres compagnons. Ce n’est pas le cas des hamsters russes, des hamsters sibériens et des hamsters de Roborovsky qui apprécient la vie de couple. Dans ce cas, prenez un mâle et une femelle. Evitez aussi de mettre deux femelles de hamsters chinois ou deux mâles, même de différentes espèces, dans une même cage, car il y a de fortes chances qu’ils se bagarrent.

Qu’est-ce qu’il faut donner au hamster ?

Adopter un hamster

Si on se réfère aux documentaires présentant ces petits rongeurs dans leur milieu naturel, on peut croire que ce sont des végétariens. Ce n’est pas le cas, car le hamster est omnivore. Certes, il se nourrit de végétaux et de petits animaux comme les vers, les escargots et les insectes, mais vous pouvez également lui donner des graines, des tubercules, des légumes et des fruits crus ou cuits. Si vous voulez gâter votre petit compagnon, offrez-lui de temps en temps des raisins secs, des noisettes ou des noix.

Cet animal a besoin d’une alimentation variée. Lorsque vous achetez votre hamster, demandez des conseils sur ses menus, car certaines espèces nécessitent des besoins alimentaires particuliers. Pour ce petit rongeur, il n’y a pas de nombre de repas recommandé. Le hamster ne mange pas à des horaires fixes et il faut toujours mettre de la nourriture et de l’eau dans ses mangeoires. Il peut y revenir plusieurs fois dans la journée. Il peut même arriver qu’il interrompe son sommeil pour aller manger et il le fait les yeux fermés. Il est tout de même conseillé de limiter la quantité d’aliments à lui donner.

Les aliments interdits au hamster

Même si c’est un animal omnivore, vous ne pouvez pas vous permettre de mettre de tout et n’importe quoi dans sa mangeoire. Il est déconseillé de donner au hamster des aliments contenant du sucre comme les biscuits, les confiseries et les gâteaux ainsi que les aliments riches en graisses. Parmi les nourritures déconseillées, on a aussi les végétaux impropres à la consommation humaine : il ne peut pas manger les parties vertes et le feuillage de la pomme de terre par exemple. Ce petit rongeur ne supporte pas le chocolat et le lait.

Lire aussi :

Un hamster en bonne santé : les règles à suivre

hamster

Le hamster n’est pas un animal qui tombe souvent malade. S’il est convenablement soigné, il peut rester actif et en bonne santé jusqu’à sa vieillesse. Pour que votre animal de compagnie reste en forme, offrez-lui une alimentation variée avec des portions limitées. L’idéal est de constituer ses menus avec des aliments frais. Evitez de lui donner de la nourriture qui sort du congélateur. Si vous constatez que la denrée est avariée, ne la lui donnez pas. Pensez toujours à retirer les restes de sa cage.

Pour la santé de votre petit rongeur, il est important de nettoyer et de laver sa cage au moins une fois par semaine. Pour la mangeoire et l’abreuvoir, il faut le faire tous les jours. Même si le hamster semble faire sa toilette tous les jours, si vous avez une espèce avec des poils longs, il faudra lui passer la brosse périodiquement. Même si vous voulez avoir un animal de compagnie propre, sachez qu’il ne supporte pas le bain. Il est préférable d’utiliser une éponge humide et de l’eau. Evitez l’utilisation de produits parfumés. Si vous avez touché à un hamster étranger, pensez à vous laver les mains avant de prendre le vôtre.

Même si ce petit rongeur semble être costaud, lorsque les enfants jouent avec lui, il faudra faire attention à ce qu’il ne tombe pas par terre. Lorsque vous le sortez de sa cage, gardez un œil sur lui, car il peut s’enfuir. Assurez-vous également à ce qu’il ne soit pas à la portée des chiens et des chats. Evitez de placer sa cage à proximité ou dans un courant d’air, car son appareil respiratoire est plutôt sensible.

 

2 réflexions au sujet de « Adopter un hamster : 5 choses que vous devez savoir sur ce petit rongeur »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *